< Retour au sommaire

En moyenne, le Belge est malade 2,7 jours de plus qu'il y a dix ans

L'absentéisme pour cause de maladie a augmenté de 33% ces dix dernières années. En 2008, le travailleur belge était en moyenne absent 9,4 jours. En 2017, la moyenne a atteint 12,1 jours. Cette augmentation est principalement due à l'absentéisme de longue durée: en dix ans, le nombre de travailleurs absents entre un mois et un an pour cause de maladie a augmenté de près de 31,4%.

L'évolution est moins importante au niveau du nombre de personnes absentes au moins un jour par an pour cause de maladie: l'année dernière, elles étaient 61,7% par rapport à 59, 95% il y a dix ans. C'est ce qui ressort des chiffres de SD Worx, prestataire de services RH de plus de 660.000 travailleurs auprès de 19.500 entreprises belges dans le secteur privé.

En 2017, près de 62% des travailleurs ont été absents au moins un jour pour cause de maladie. Bien que l'absentéisme pour cause de maladie continue d'augmenter au niveau des travailleurs belges, nous assistons ces deux dernières années à un léger affaissement de la courbe d'absentéisme. Cela pourrait indiquer que l'absentéisme pour cause de maladie stagne peu à peu. Le taux d'absentéisme total exprime le rapport entre le nombre moyen de jours de maladie et cent jours de travail à prester. Sur cent jours de travail, le Belge a donc été absent en moyenne 5,54 jours pour cause de maladie en 2017.

Frappant: il y a de plus en plus de travailleurs malades plus longtemps

En 2017, le taux d'absentéisme de courte durée (absence de moins d'un mois) a atteint 2,63%. Cela représente une augmentation de 8,25% par rapport au chiffre de 2008 (2,43%). Concrètement: en 2017, le Belge moyen a été malade pour une courte durée pendant 2,63 jours sur cent jours de travail. L'augmentation importante de l'absentéisme pour cause de maladie est principalement due au taux d'absentéisme de longue durée qui ne cesse d'augmenter. L'année dernière, le pourcentage de jours d'absence pour cause de maladie entre un mois et un an était de 2,91%, alors qu'en 2008 il était de 1,73%. C'est une augmentation de 68,5%.

L'année dernière, le nombre de travailleurs absents pour une longue durée a également atteint un sommet: près de 11,7% des travailleurs dans le secteur privé belge sont restés chez eux entre un mois et un an l'année dernière pour cause de maladie. À titre de comparaison: en 2008, ce chiffre était de 8,9%.

En 2017, l'absentéisme pour cause de maladie a coûté aux entreprises belges en moyenne 1.010 euros par travailleur à temps plein.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages