< Retour au sommaire

En 2030, une voiture sur deux vendues sera électrique

Si l’automobile reste un secteur d’avenir, la voiture de demain répondra à de nouveaux usages, observent les experts en marge du Salon de Paris. L’industrie automobile est en pleine mutation et contribue à l’émergence de la voiture électrique, autonome, partagée et toujours plus connectée.

Le marché mondial de l’automobile est en bonne santé, constatent les experts de l'institut d'analyse de PwC sur le secteur automobile: la production totale de véhicules dans le monde s’élève à 94 millions en 2017, contre 56 millions en 2000, soit une progression de près de 68% en moins de 20 ans. La production de voitures est estimée à 114 millions en 2024, soit 20 millions de plus qu’en 2017. 86% de cette augmentation viendra des pays émergents, dont la Chine principalement. En Europe, le secteur est revenu au niveau d’avant crise avec une production de 19 millions de voitures. Les experts prévoient une croissance du marché de 2,5% avec 19,5 millions de véhicules produits pour l’année 2018 et 2019 devrait être stable.

S’agissant des usages de demain, 3 grandes tendances auront un réel impact:

  • Un taux d’urbanisation qui ne cesse d’augmenter au niveau mondial: 54% aujourd’hui, avec une croissance à 60% en 2030 et 70% en 2050.
  • Des problématiques environnementales avec des réglementations dont l’objectif de réduction de CO2 est important.
  • L’évolution des pratiques: la propriété laisse place à l’usage.

2025 devrait être un point de bascule, indique l’étude: le coût d’un véhicule électrique sera alors égal à celui d’un moteur thermique. Alignée avec le coût de la voiture, la demande des automobilistes se tourne vers des véhicules consommant moins d’énergie, aussi performantes, connectées et automatisées. Les experts prévoient d’ailleurs que 7,6% des voitures produites seront électriques en 2024 (contre seulement 1% en 2017). D’après leurs estimations, la proportion de véhicules à moteur diesel chuterait à une allure exceptionnelle et passerait de 46% en 2017 à 26% en 2024. En 20302, la moitié des véhicules achetés dans le monde sera électrique.

Ces experts remarquent également un changement dans les usages collaboratifs des véhicules puisqu’un kilomètre sur trois serait partagé à l’avenir (là où, en 2018, la part de marché de la mobilité partagée est de l’ordre de 1%) et 40% des kilomètres se ferait dans un véhicule autonome à horizon 2030. Le développement massif d’une nouvelle forme de mobilité est donc à suivre.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages