< Retour au sommaire

Diminution du chômage à Bruxelles sur base annuelle

Fin mars, on dénombrait en Région de Bruxelles-Capitale 105.960 chercheurs d’emploi inoccupés (DEI), soit une diminution de 5.055 personnes par rapport à l’année précédente (-4,6%). Il est à souligner que les chiffres d’Actiris de ce mois-ci ont bien été partiellement impactés par les radiations survenues à l’Onem suite à la limitation à trois ans des allocations d’insertion.

En variation mensuelle, on constate également une diminution de 1.503 personnes (-1,4%). Le taux de chômage en Région bruxelloise s’élève à 20,0% contre 20,7% en mars 2014. Le chômage des jeunes continue de baisser: on comptabilise 1.664 jeunes chercheurs d’emploi de moins en un an. Cela signifie que le taux de chômage des jeunes atteint en mars 2015 26,9%, contre 30,6% l’année passée et contre 32,2% en 2013. Concrètement, le nombre de jeunes chercheurs d’emploi a baissé ce mois-ci de 12% sur base annuelle. Cette baisse était de 12,1% en février et 10,9% en janvier. Actiris a reçu en mars 2015, 11.367 offres d’emploi comprenant les offres reçues directement par Actiris, les offres reçues via le VDAB et du Forem (mobilité régionale) et également les offres reçues des sites partenaires.

Le taux de chômage est mesuré sur la base des dernières données disponibles relatives à la population active qui tiennent compte des évolutions récentes de l’emploi bruxellois. La population active est calculée à partir des données actualisées de la Banque nationale et de l’Enquête sur les Forces de Travail du SPF Économie. Sur la base des données de l’Enquête sur les Forces de travail, on constate que la population active occupée a, en Région bruxelloise, baissé en 2013 de 1,8% par rapport à l’année précédente alors que la population en âge de travailler a augmenté de 1,1%.

Évolution du nombre de chercheurs d’emploi

Fin mars 2015, on dénombre en Région de Bruxelles-Capitale 105.960 chercheurs d’emploi inoccupés (DEI), soit une diminution de 5.055 personnes par rapport à l’année précédente (-4,6%). En variation mensuelle, on constate aussi une diminution de 1.503 personnes (-1,4%). On compte au cours du mois de mars 10.580 entrées dans le chômage (8.634 réinscriptions et 1.946 nouvelles inscriptions) contre 12.084 sorties, soit une diminution du nombre de DEI de 1.503 personnes (-1,4%).

On dénombre en Région bruxelloise 71.750 chercheurs d’emploi demandeurs d’allocations (DEDA), 5.812 jeunes en stage d'insertion professionnelle et 28.398 autres chercheurs d’emploi inscrits librement ou obligatoirement. On retrouve dans cette dernière catégorie (« autres DEI ») des personnes qui n’ont pas encore reçu d’allocation de chômage (qui ont introduit une demande auprès de l’Onem), des personnes ayant été exclus des allocations de chômage et qui sont venus se réinscrire auprès d’Actiris, des personnes ayant un revenu d’intégration sociale ou encore des personnes qui n’ont aucun revenu de remplacement. Il est à noter qu’une partie importante de ces 27.000 CE dépendent des CPAS ou n’ont encore aucun revenu de remplacement. On compte par ailleurs 12.254 chercheurs d’emploi de moins de 25 ans et 38.165 chercheurs d’emploi inscrits depuis moins d’un an.

On constate une diminution de -8,6% sur base annuelle du nombre de chercheurs d’emploi indemnisés (DEDA). On constate aussi une diminution annuelle du nombre de jeunes en stage d’insertion professionnelle (-450 unités, -7,2%). Quant aux autres chercheurs d’emploi, leur nombre a augmenté par contre de +8,3% sur base annuelle. Cet accroissement s’explique par l’augmentation des exclusions des droits d’allocation (notamment la limitation à 3 ans des allocations d’insertion) mais aussi par des conditions de plus en plus restrictives pour obtenir des allocations d’insertion. En effet, une partie des chômeurs exclus s’inscrivent auprès d’Actiris pour pouvoir bénéficier du revenu d’intégration auprès des CPAS.

Sur base mensuelle, on relève une diminution du nombre de jeunes chercheurs d’emploi de 301 unités (-2,4%). Sur base annuelle, on observe également une diminution du chômage des jeunes (-1.664 DEI, soit -12%) par rapport au mois de mars 2014. Le taux de chômage des jeunes est passé ainsi sur un an de 30,6% en mars 2014 à 26,9% en mars 2015, affichant donc une baisse de 3,7 points par rapport à l’année passée.

Évolution des offres d’emploi

Au cours du mois de mars 2015, Actiris a reçu un total de 11.367 offres d’emploi. Il s’agit du nombre global d’offres reçues, comprenant outre les OE reçues directement par Actiris, les OE reçues par l’intermédiaire du Forem et du VDAB dans le cadre de la mobilité interrégionale des chercheurs d’emploi mais maintenant également les offres d’emploi reçues par l’intermédiaire de sites partenaires (actuellement via Jobat). En effet, Actiris reçoit dorénavant automatiquement des offres d’emploi du site Jobat qui sont intégrées sur le site d’Actiris. Prochainement, les offres d’autres sites emploi seront également rajoutées. Le nombre d’offres concernant des postes de travail situés en Région bruxelloise s’élève à 3.239.

Durant le mois de mars 2015, Actiris a reçu directement 2.585 offres d’emploi. Ceci correspond à une augmentation de 528 unités par rapport aux offres d’emploi reçues l’année précédente au cours du même mois. On comptabilise par ailleurs 1.480 offres d’emploi satisfaites au cours de ce mois, ce qui correspond à une augmentation de 56 unités par rapport aux offres satisfaites l’année précédente. Enfin, en mars 2015, Actiris a traité 1.047 offres « select Actiris » (c’est-à-dire confiées en présélection et prérecrutement gratuits à Actiris), soit une augmentation de 35,3% par rapport à l’année passée.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages