< Retour au sommaire

Début d'année positif pour l'emploi dans les PME

L'emploi dans les PME a progressé de 0,7% durant le premier trimestre 2016, ce qui amène l’indice développé par SD Worx à son plus haut niveau depuis 2006. Les chiffres sont positifs dans les trois régions et tendent à démontrer que les avantages additionnels accordés incitent les PME à engager.

L'Indice Emploi PME trimestriel de SD Worx révèle que les PME ont très bien entamé l'année 2016 en matière d'emploi. Ainsi, le prestataire de services RH a observé la plus nette progression trimestrielle depuis 6 ans, avec une hausse de 0,7%. Mieux, l'Indice Emploi atteint son plus haut niveau (113 points) depuis le début de cette étude, à la fin 2005. Tout comme lors du dernier trimestre 2015, l'emploi PME est dans le vert dans toutes les régions, et plus particulièrement en Flandre (+1,1%). Autre observation marquante, les petites PME (moins de 20 travailleurs) rattrapent leur retard, après plusieurs mois de stagnation.

Progression structurelle 

Depuis fin 2005, on dénombre 13% de travailleurs en plus dans les entreprises dont l'effectif n'est pas supérieur à 100 personnes, soit un niveau record. « C'est surtout la progression de 0,7% du premier trimestre 2016 qui incite à l'optimisme, analyse Marie-Caroline Mathelot, Directeur Business Development pour la Wallonie chez SD Worx. Lors du trimestre précédent, la hausse n'était que de 0,1% et, pour toute l'année 2015, de 1,1%. Après plusieurs années de stagnation, il semblerait qu'une nouvelle progression structurelle se soit amorcée. Il faut remonter à 2010 pour trouver une hausse trimestrielle de cette ampleur et il s'agit par ailleurs du cinquième trimestre consécutif d'augmentation. »

Tout comme lors du quatrième trimestre 2015, les trois régions progressent en termes d'emploi PME. Avec 1,1% de hausse, la Flandre signe toutefois une performance hors du commun. Bruxelles a progressé pour sa part de 0,4% et la Wallonie de 0,1%. Prenons les trois régions ensemble, c’est surtout le secteur quaternaire qui se taille la part du lion dans la progression de l’emploi PME (+1,03%). En Wallonie, ce sont surtout les grandes entreprises du secteur quaternaire qui progressent, emmenés par les prestataires sociaux. En Flandre, l'emploi dans les plus petites PME a progressé de pas moins de 1,2%. Cette évolution est marquante, car ces très petites entreprises y réfléchissent à deux fois avant de recruter. Cette croissance se concentre surtout dans les secteurs de la construction et de l'informatique. Parmi les explications possibles, soulignons les avantages additionnels offerts depuis le premier trimestre dans le cadre du taxshift aux entreprises qui engagent pour la première fois leur(s) premier(s) collaborateur(s) (du 1er au 6e).

Quels profils?

Le profil type des personnes engagées par les PME est l'employé à temps partiel âgé de 25 à 29 ans. Les employés ont été trois fois plus nombreux à être recrutés que les ouvriers, trois fois sur quatre dans le cadre d'un contrat à temps partiel. Ce sont surtout les 25-29 ans qui sont nouveaux dans l'entreprise. Mais c’est la présence des employés de 55-59 ans qui augmente, car cette catégorie reste plus longtemps au service de l’entreprise.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages