< Retour au sommaire

Comment (mieux) gérer le fait religieux en entreprise?

Port du voile, revendication d’un lieu de prière, demande d’adaptation des horaires pour l’application d’un rite, requête d’adaptation du menu à la cantine, hausse de l’absentéisme à l’occasion de certaines fêtes religieuses: autant de situations délicates à aborder pour le management et les départements RH. HR Square vous livre un éclairage, des balises et des outils pour gérer le fait religieux en entreprise.

Aujourd’hui, les entreprises s’adaptent comme elles le peuvent aux multiples cas d’expression religieuse qui se présentent à elles, mais force est de constater que tant les managers que les directions RH se retrouvent souvent démunis face à des questions auxquelles ils n’ont été ni préparés, ni formés.

Comment (mieux) gérer le fait religieux en entreprise? Un colloque a récemment été organisé à l’UCL, avec l’objectif d’outiller les responsables RH de manière nuancée et pluridisciplinaire, en osant aller au-delà de ce qui est imposé par la législation. Comme l’a synthétisé le professeur Laurent Taskin en conclusion de la journée, toutes les bonnes pratiques en matière de gestion de la diversité sont assurément d’application : informer, discuter, décider collectivement (« ramener le religieux à sa juste mesure »)… et le dialogue social peut jouer un rôle important. Mais la diversité convictionnelle doit aussi être abordée en tenant compte de certaines spécificités, en comparaison aux diversités « objectives » (âge, genre, handicap). Ce qui exige de développer une certaine capacité à innover en matière de gestion des ressources humaines.

Comment (mieux) gérer le fait religieux en entreprise? C’est à cette réponse que notre dossier publié dans HR Square (mars-avril 2016) vise à répondre, sur base de plusieurs éclairages présentés lors du colloque - le volet socio-juridique avec Filip Dorssemont et Louis-Léon Christians (UCL), le regard de l’islamologue Brigitte Maréchal, le point de vue du Centre interfédéral pour l’égalité des chances (Patrick Charlier), le partage d’expérience de bpost… -, mais avec également plusieurs apports supplémentaires - dont celui d’Isabelle Barth (EM Strasbourg Business School), coordinatrice de l’ouvrage Management et Religions, l’outil qu’a développé le Centre bruxellois d’action interculturelle, ainsi que le partage d’expérience des Cliniques universitaires Saint-Luc et la récente décision de justice relative à Actiris.

Lisez le dossier complet dans l’édition n°9 de HR Square (mars-avril 2016). Demandez un numéro d’essai gratuit à Jens Ottoy ou prenez contact par téléphone au 02/515.07.60. Pour devenir membre du réseau HR Square et ne manquer aucune de nos éditions, contactez Nathalie Dierickx. L’adhésion à HR Square vous permet de bénéficier de l’accès à l’intégralité du contenu en ligne.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages