< Retour au sommaire

Comment détecter la présence de possibles risques psychosociaux dans votre entreprise?

Les risques psychosociaux constituent aujourd’hui un risque majeur pour la santé et la sécurité des travailleurs, mais aussi pour le bon fonctionnement des entreprises. Le SPF Emploi met à leur disposition un outil de prédiagnostic pour détecter la présence de risques psychosociaux et évaluer le niveau où ils apparaissent.

Développé par une équipe universitaire (Université de Namur/KU Leuven), cet « Indicateur d’alerte des risques psychosociaux » est un instrument qui a pour objectif d’alerter l’employeur sur la présence de risques psychosociaux au sein de son entreprise afin qu’il puisse au plus tôt mettre en œuvre une réelle politique de gestion des risques psychosociaux.

Cet indicateur d’alerte est la première étape de la prise en compte des risques psychosociaux. Il permet à l’entreprise de se situer dans ce domaine et ne remplace en aucun cas l’analyse des risques qui est une obligation légale à laquelle doit se soumettre toute les entreprises en Belgique. Il se présente sous la forme d’un tableau de bord, composé d’un certain nombre d’indicateurs, à remplir par un petit groupe de personnes représentatives de l’entreprise.

Le premier module est composé de 12 indicateurs objectifs et chiffrés: le taux d’absentéisme ou le nombre d’accidents du travail, … Ces données peuvent être trouvées auprès des ressources humaines, dans les rapports annuels du service interne ou externe pour la prévention et la protection au travail (SIPPT/SEPPT), dans le bilan social,… En fonction du nombre d’alertes mis en évidence, un premier diagnostic est proposé sous la forme d’un code couleur.

Le second module correspond à une analyse plus poussée de la situation et permet un prédiagnostic plus fin. Les données brutes récoltées devront être interprétées afin de leur donner un sens. Cela permet de nuancer les chiffres en fonction des caractéristiques, du secteur d’activités et de la taille des entreprises. Le module 2 propose également de prendre en compte l’évolution dans le temps des indicateurs.

Pour qui?

L’outil s’adresse à toutes les entreprises, grandes, moyennes et petites, de plus de 20 travailleurs. Il peut être utilisé dans de plus petites entreprises, mais devra éventuellement faire l’objet de certaines adaptations. Il est prévu que l’outil soit rempli par un groupe composé de personnes représentant les différentes catégories professionnelles au sein de l’entreprise: des travailleurs ou leurs représentants, des représentants de l’employeur, des membres de la ligne hiérarchique. Cet outil invite donc à une approche participative.

Pour accéder à l’outil: SPF Emploi, Travail et Concertation sociale 

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages