< Retour au sommaire

Combien de temps passez-vous en réunion?

La réponse est sûrement: trop! L’avez-vous pour autant objectivé? Le salarié moyen passerait 3 semaines par an en réunion, et ce temps est plus que multiplié par deux pour les cadres. C’est ce que montre une étude réalisée en France. A peine la moitié de ces réunions sont pourtant considérées comme productives. Si les répondants apparaissent plutôt satisfaits du temps dont ils disposent pour faire leur travail, l’analyse de leur quotidien invite à une lecture plus nuancée…

L’étude a été réalisée par OpinionWay auprès d’un échantillon représentatif de 1.012 salariés, travaillant dans des entreprises publiques ou privées employant 500 salariés ou plus, pour le compte d’Empreinte Humaine. Une large majorité de répondants (73%) déclare avoir le temps de faire correctement leur travail. Pour autant, nombre d’entre eux semblent parfois détournés du cœur de leur métier durant leur journée de travail. Près d’un quart de la charge de travail des salariés est aujourd’hui représentée par des demandes ou des sollicitations qui ne concernent pas directement leur activité. Un chiffre encore plus élevé pour les cadres (27%) et les managers (29%). « Seuls » 41% des salariés (et un tiers des cadres) déclarent faire la journée au bureau le travail qui leur demande le plus de concentration. Ils lui privilégiant le matin (essentiellement) et plus rarement le soir. 

Les salariés interrogés assistent en moyenne à plus de 2 réunions par semaine, pour une durée totale cumulée de 4 heures et demie. Une moyenne qui varie très fortement selon le statut (4,3 réunions/semaine pour les cadres) et le type d’organisation (4,1 réunions pour les organisation matricielles). Au total, ce sont donc 3 semaines par an que les salariés passent en réunion et plus du double pour les cadres. A peine la moitié (52%) d’entre elles sont pourtant considérées comme productives. Le jugement est sévère et tient sans doute au fait que ces réunions n’ont pas toujours un ordre du jour clairement défini (23%) et que les salariés ne sont pas toujours convaincus de la nécessité de leur présence (15%). Pour autant, à peine plus d’un tiers des salariés se sentent autorisés à ne pas participer à une réunion à laquelle ils sont conviés. Autre facteur explicatif: seule 1 réunion sur 4 aboutit la plupart du temps à une prise de décision. Un chiffre plus élevé pour les cadres (33%), mais qui n’en reste pas moins très minoritaire. Près de la moitié des salariés (44%) emportent de fait leur ordinateur ou smartphone en réunion pour des raisons qui ne sont pas toujours en lien avec le contenu des échanges: consulter (57%) ou envoyer des mails (43%), mais également travailler sur leurs dossiers (40%). 

Près de 4 salariés sur 10 jugent en effet la collaboration inefficace au sein de leur entreprise. Les non managers et les salariés travaillant dans des organisations matricielles se montrent notamment les plus critiques. Pour autant, la remise en cause de ces modes de fonctionnement semble encore très timide, que ce soit de la part des entreprises ou des salariés. Seuls 28% des salariés déclarent par exemple que leur entreprise a engagé une démarche à propos de son mode de fonctionnement (un cas de figure que l’on retrouve plus souvent dans les filiales française de groupes étrangers et dans les organisations matricielles). Les trois quarts des salariés ne remettent pas non plus en cause le nombre de personnes qu’ils ont à consulter lorsqu’ils ne sont pas seuls décisionnaires, même s’ils sont 20% à les trouver trop nombreuses (33% parmi les moins de 30 ans). Autre illustration de ces freins, sans doute pour partie culturels : aucune des solutions envisageables pour réduire la charge de travail n’est utilisée régulièrement (très souvent ou souvent) par les salariés concernés (ex : refuser des sollicitations, déléguer des réunions…).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages