< Retour au sommaire

Bruxelles est la huitième ville la plus embouteillée d’Europe

Notre capitale se place à égalité avec Paris et Manchester au classement des villes les plus embouteillées. Le niveau de congestion automobile a augmenté de 3% à Bruxelles. Il est passé de 35% en 2015 à 38% en 2016. Ce qui signifie que les navetteurs bruxellois doivent compter en moyenne 38% de temps de parcours supplémentaire.

Par jour, une moyenne de 44 minutes de temps de parcours supplémentaire est nécessaire par heure dans les embouteillages. Ainsi, les gens perdent 171 heures/an dans les files. C'est à Bruxelles que le pic tant du matin que du soir est le plus encombré. Le lundi matin, le temps de parcours dure en moyenne 76% de plus durant le pic matinal. Le jeudi soir, le temps de parcours dure même en moyenne 85% de plus. Le lundi 30 mai fut la journée la plus embouteillée de 2016 à Bruxelles. De gros orages, s'accompagnant de précipitations particulièrement abondantes, ainsi qu'une grève des trains au niveau national sont à l'origine de cette journée au niveau de congestion exceptionnel.

En 2016 également, Bruxelles reste de loin la ville la plus embouteillée de Belgique et notre capitale occupe ainsi la 37e place mondiale (et la 8e place européenne). Anvers est la deuxième ville la plus embouteillée de Belgique, avec un niveau de congestion moyen de 30%, soit une augmentation de 4% par rapport à 2015. Liège complète le top 3 belge avec un niveau de congestion moyen de 23%, soit 2% de temps en plus qu'en 2015.

À Namur, le niveau de congestion moyen est passé de 18 à 22%. Cela signifie que les navetteurs passent en moyenne 22% de temps en plus sur les routes de la ville. Aux heures de pointe, il faut compter en moyenne 24 minutes de plus par heure. Sur une base annuelle, cela équivaut à 90 heures de temps de parcours supplémentaire.

L’heure de pointe du matin la plus embouteillée varie entre le lundi (Bruxelles, Louvain, Courtrai et Gand), le mardi (Anvers, Liège, Bruges et Charleroi) et le jeudi (Namur et Mons). À Courtrai, c'est le lundi qu'il faut éviter le pic du soir. À Mons, Bruges et Charleroi, c'est le mardi soir. Le jeudi soir, l'heure de pointe est la plus embouteillée à Bruxelles, Liège, Namur et Gand. Le vendredi, il est préférable d'éviter les heures de pointe du soir à Anvers et Louvain. En général, en Belgique, les heures de pointe du soir sont beaucoup plus encombrées que les heures de pointe du matin.

En Europe, Bucarest (50 %) a détrôné Moscou (44 %) en tant que ville européenne la plus embouteillée. Saint-Pétersbourg (41 %), Londres (40 %) et Marseille (40 %) complètent le top 5 européen.

Source: TomTom Traffic Index

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages