< Retour au sommaire

Brouillard dense en perspective, mais l’économie de pénurie demeure

Face à des prévisions économiques moins positives, il est essentiel que le deal pour l’emploi soit réalisé, affirme la FEB. Selon les derniers chiffres, on dénombre actuellement 148.000 emplois vacants et toute mesure qui contribue à réduire ce chiffre est bienvenue. Par ailleurs, la fédération patronale en appelle à éviter un nouveau dérapage de notre compétitivité.

Deux fois par an, la FEB interroge ses fédérations sectorielles pour mesurer la température économique. Sur la base de cette enquête, elle dresse le bilan de la situation belge et des prévisions pour le semestre à venir. Les résultats de la dernière enquête montrent que le ralentissement économique graduel qui se dessinait déjà il y a six mois s’est poursuivi ces derniers mois. Et en raison des grands risques et incertitudes nationaux et étrangers, il est extrêmement difficile aujourd’hui d’avancer une perspective de croissance pour 2019.

Globalement, l’activité économique ne s’est pas trop mal portée au cours des six derniers mois. Le pourcentage de secteurs qui ont vu leur activité économique s’améliorer au cours du dernier semestre n’a que légèrement reculé, passant de 43% en mai à 38% en novembre. Ce constat est conforme aux chiffres de la croissance économique qui se sont stabilisés autour de 1,5% pendant les trois premiers trimestres de 2018.

En revanche, les prévisions pour les six prochains mois sont moins positives. Alors qu’il y a six mois, 33% des secteurs prévoyaient une amélioration de l’activité économique pour le semestre suivant, ils ne sont plus que 14% aujourd’hui. Inversement, le nombre de secteurs prévoyant un ralentissement de l’activité a grimpé de 9 à 19%. De ce fait, le baromètre conjoncturel global, le solde des secteurs positifs et négatifs, est descendu à -1, légèrement en dessous de sa moyenne à long terme.

Dans une perspective sectorielle, le secteur de la construction continue sur la lancée de 2017. Après une croissance de 2,5% en 2017, il s’attend à une croissance tout aussi solide en 2018. Ce n’est pas le cas du commerce qui subit de plus en plus la concurrence des acteurs de l’e-commerce qui sont souvent établis dans les pays voisins à proximité de nos frontières. Alors que le commerce a connu une croissance solide chez nos voisins depuis 2010, il a crû de seulement 1,8% en Belgique entre le premier trimestre 2010 et le deuxième trimestre 2018. Pour tenter d’enfin prendre le train du commerce digital, nombre d’éléments doivent être améliorés d’urgence : réduction des coûts salariaux (par ex. pour les heures prestées en soirée), facilitation de l’organisation du travail en soirée et mise en place de conditions plus uniformes en matière de charges administratives.

Des poches de main d’œuvre

Depuis mi-2014, la croissance des créations d’emploi n’a cessé de s’accélérer (surtout dans le secteur privé), surpassant même par moments la croissance du PIB. Partant de 8,5% en juin 2014, le taux de chômage a fortement baissé jusqu’à 6,3% en septembre 2018.

Selon l’enquête, les secteurs ne s’attendent pas à une augmentation de cette croissance dans les six prochains mois. En effet, 57% des secteurs (contre 71% en mai) s’attendent à une stabilité de l’emploi et seulement trois secteurs (au lieu de 4) s’attendent à ce que l’emploi croisse. Nettement plus de secteurs (28% contre moins de 10% en mai) anticipent une baisse de l’emploi au cours des six prochains mois.

Pourtant, beaucoup de secteurs (dont le textile, l’agroalimentaire, les TIC, l’intérim, mais surtout la construction) éprouvent encore des difficultés à trouver les profils qu’ils recherchent. Or, il reste des poches de main-d’œuvre disponible dans certaines régions. À Bruxelles, le taux de chômage en 2017 était de 15%, 10,6% à Anvers et 11,5% dans le Hainaut. De plus, le chômage des jeunes (moins de 25 ans) reste élevé, à 18,9% en septembre dernier. Il y a donc beaucoup de travail à faire en matière d’activation et de formation des demandeurs d’emploi.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages