< Retour au sommaire

Bon nombre de pratiques professionnelles actuelles empêchent les employés d’être productifs

Les travailleurs ont l’impression de voir leur productivité baisser alors qu’ils passent plus de temps au travail. Parallèlement, ils estiment que les outils informatiques ne leur apportent plus le soutien adéquat, en raison de failles de sécurité, de non-disponibilité des services et de problèmes d’accès aux informations dont ils ont besoin pour effectuer leur travail efficacement.

Conclusions tirées par les auteurs de la dernière étude de Fujitsu: les entreprises ne disposent pas toujours de la culture, des politiques environnementales et des technologies adéquates pour soutenir la productivité de leurs employés ou pour attirer de futurs talents.

Bien que les employés aient l’impression de travailler dur (45%) ou plus dur qu’il y a deux ans (47%), plus de 40% des participants à l’étude pensent que leur productivité a stagné ou baissé. C’est sans doute la raison pour laquelle la plupart des professionnels interrogés considèrent l’intelligence artificielle (IA) comme une force positive, capable de contribuer à améliorer la productivité au travail. Actuellement, plus de 80% des participants sont convaincus que l’IA, sous la forme d’assistants numériques virtuels ou d’expériences utilisateur personnalisées ou adaptatives, pourrait exercer un effet positif sur leur vie professionnelle quotidienne. Fait marquant, l’IA ne séduit pas uniquement les enfants du numérique, puisque cette impression positive est partagée à la fois par les jeunes employés et les employés plus expérimentés.

Étant donné qu’ils passent plus de temps au travail, les employés sont à la recherche de solutions pour mieux équilibrer leur vie professionnelle et leur vie privée. Les horaires et pratiques flexibles en font partie. En effet, plus de la moitié des personnes interrogées (53%) considèrent la flexibilité comme étant « très importante » pour améliorer la productivité. Toutefois, plus d’un tiers (35%) évaluent la capacité de leur employeur à leur offrir un bon équilibre entre travail et vie privée comme à peine suffisante ou faible. Parmi les autres principaux facteurs favorisant la productivité, les participants ont cité un environnement de travail stimulant et sain (qui suit la flexibilité de près avec 49%), et l’accès à des outils adéquats (40%).

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages