< Retour au sommaire

Aller chercher une boisson et fumer (et donc pas les médias sociaux) restent les principales distractions au travail

Les activités traditionnelles (comme aller chercher quelque chose à boire, passer aux toilettes ou aller fumer) sont celles qui éloignent le plus les collaborateurs de leur travail. Les médias sociaux et la navigation sur internet se révèlent être (de façon inattendue) de moins grandes sources de distraction.

Quelles sont les activités qui prennent le plus de temps et sont sources de distraction au travail? C’est la question que le prestataire de services RH Bamboo a posée à plus de 1.000 Américains. Et celles qui tiennent le haut du pavé ne sont pas des activités digitales. Autre enseignement majeur: les cadres supérieurs perdent beaucoup de temps à cause de toutes sortes de distractions.

Un employé sur cinq est d’avis que les distractions ont une incidence négative sur leur productivité au travail. Mais une proportion similaire est d’opinion inverse, estimant qu’elles sont plutôt favorables à un meilleur rendement.

Quelles activités occupent le plus de temps?

- Prendre de courtes pauses pour passer à la cafétéria ou au fumoir
- Aller aux toilettes
- Bavarder avec des collègues
- Garder contact avec la famille (via téléphone, sms, e-mail ou média sociaux)
- Naviguer sur le web pour des raisons personnelles (comme faire des achats en ligne, rechercher une maison ou réserver des vacances)
- Garder contact avec les amis (via téléphone, sms, e-mail ou média sociaux)
- Aller sur les réseaux sociaux (pour des raisons autres que le travail)
- Regarder la télévision (via son smartphone ou son ordinateur)

Contributions positives

Les collaborateurs qui estiment que certaines distractions améliorent leur productivité déclarent que celles qui y contribuent le plus sont:

- Prendre de courtes pauses, même en quittant son poste (par exemple aller à la cafétéria)
- Prendre une bonne pause de midi (ne pas manger à son bureau)
- Garder contact avec la famille (via téléphone, sms, e-mail ou média sociaux)
- Bavarder avec des collègues
- Ecouter de la musique

Influences négatives

Les employés qui indiquent que les distractions affectent négativement leur performance pointent les cinq activités suivantes comme les plus néfastes:

- Aller sur les réseaux sociaux (pour des raisons autres que le travail)
- Garder contact avec la famille (via téléphone, sms, e-mail ou média sociaux)
- Prendre de courtes pauses pour passer à la cafétéria ou au fumoir
- Garder contact avec les amis (via téléphone, sms, e-mail ou média sociaux)
- Naviguer sur le web pour des raisons personnelles (comme faire des achats en ligne, rechercher une maison ou réserver des vacances)

Autres constats frappants

Près d’un travailleur sur deux (47%) déclare n’être pas productif que 30 minutes au plus par semaine en raison de distractions inutiles. 56% disent essayer de rattraper le temps consacré à des activités personnelles non liées au travail en travaillant à la maison ou en prestant des heures supplémentaires. 39% d’entre eux travaillent même une demi-heure par jour pour « se rattraper ». Deux répondants sur trois estiment que la consultation des réseaux sociaux comme activité de pause devrait être possible au travail.

Source: BambooHR (bamboohr.com)

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages