< Retour au sommaire

5 conseils pour mieux tirer profit de la nouvelle année scolaire en tant qu’employeur

Le 1er septembre, une nouvelle année scolaire débute. Traditionnellement, ce jour-là, les travailleurs souhaitent déposer leurs enfants à l’école ou les attendre à la sortie. Cependant, cette date est aussi souvent synonyme du début des formations et des nouveaux engagements. Acerta donne cinq conseils pour bien commencer la nouvelle année scolaire.

1. Les horaires flottants

Vos travailleurs souhaitent déposer leur fils chéri ou leur fille chérie à l’école ou aller le/la chercher régulièrement à la fin des cours pendant l’année scolaire. C’est possible via les horaires flottants. Dans ce système, votre travailleur choisit l’heure de début et de fin de sa tâche journalière dans le cadre tracé par vous. Le travailleur doit dès lors indiquer clairement ses heures prestées dans un système d’enregistrement du temps.

2. Télétravailler

Travailler à domicile ou télétravailler représentent d’autres possibilités pour que mamans et papas puissent aller chercher leurs enfants à la sortie de l’école. Grâce à ces possibilités, votre travailleur travaille de chez lui ou à un endroit de son choix. Le télétravail occasionnel est également envisageable. Cette forme de télétravail lui permet de travailler de la maison sporadiquement et ainsi d’éviter les embouteillages. Attention, ce n’est possible que dans certains cas.

3. Frais scolaires élevés

La scolarisation des enfants coûte cher. Heureusement, vous pouvez aider votre travailleur à alléger les frais scolaires. Vous disposez de deux options : vous payez l’avantage en nature (et payez des cotisations ONSS et un précompte professionnel), soit vous lui octroyez des allocations familiales extralégales. Vous ne devez payer aucune cotisation ONSS sur ces allocations tant que vous respectez les règles.

4. Chèques de sport

Le début de la nouvelle année scolaire est aussi l’occasion par excellence pour démarrer un nouveau programme de sport. Vous pouvez encourager davantage votre travailleur en lui offrant des chèques sport. Si les conditions sont remplies, les chèques sport constituent un avantage social non taxé.

5. Congé éducation

Une nouvelle année scolaire, une nouvelle formation. Grâce au congé éducation, votre travailleur peut se perfectionner et conserver son salaire en suivant certaines formations. En tant qu’employeur, vous devez accorder le congé éducation si le travailleur et la formation suivie répondent aux conditions légales. Après chaque année scolaire, le gouvernement vous remboursera.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages