< Retour au sommaire

4 stratégies de rétention pour l’entreprise d’aujourd’hui

Les organisations dépensent beaucoup d’argent pour recruter des talents... qu’elles finissent par perdre. Voici quatre stratégies simples pour conserver vos talents, en procédant à l'adaptation d'une série d’ingrédients essentiels de votre culture d’entreprise.

1. Proposez une mission

Il ne suffit plus d’offrir un (bon) salaire: il faut que les collaborateurs sachent pourquoi l’entreprise existe, à quelles problématiques elle répond et comment elle contribue à améliorer leur propre vie et celle de ses clients. Faites en sorte qu’ils sentent qu’ils font partie de l’histoire: ce n’est plus seulement une question de marketing, c’est un enjeu clair pour avoir des travailleurs inspirés, engagés, tous dans le même bateau.

2. Augmentez la transparence et l’ouverture

Dans un monde digitalisé, c’est une évidence. Mais c’est aussi un enjeu interne: bien souvent, par exemple, un écart se creuse entre les niveaux hiérarchiques, voire entre les générations. La mise en place d’entretiens ‘one-to-one’ ou de pratiques de mentorat peut contribuer à tisser d’autres liens.

3. Encouragez la curiosité

Les collaborateurs qui ont grandi dans l’ère digitale sont par nature tournés vers la nouveauté. Laissez-les donc prendre les choses en mains et faire preuve d’esprit critique. Et, surtout, montrez leur clairement qu’il est possible de commettre des erreurs. C’est même la meilleure manière d’apprendre.

4. Laissez le travail et le temps libre se mêler (si nécessaire)

En tant que manager, il est peut-être difficile d’observer les (jeunes) collaborateurs s’activer sur leur mail personnel et/ou sur les réseaux sociaux. Pourtant, il est préférable de ne pas adopter une attitude trop radicale en la matière. Pensez à la résultante: vous attendez sans doute d’eux qu’ils restent connectés, voire disponibles, durant leur temps libre. Le collaborateur moderne voit la marque de l’entreprise comme une émanation de sa marque personnelle. C’est pourquoi des expérimentations de vacances illimitées et d’heures de travail flexibles sont si importantes. Nous sommes de moins en moins dépendants de la présence physique pour la réalisation du travail. Dès lors, pourquoi ne pas laisser chacun décider où et quand il preste le mieux.

Source: Kathryn Minshew, Fast Company (fastcompany.com)

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages