< Retour au sommaire

22 langues pour booster l’emploi: Actiris élargit son service d’interprétariat social

A Bruxelles, près d’un chercheur d’emploi sur dix ne parle ni le français, ni le néerlandais. Ce sont des chiffres de view.brussels, l'observatoire bruxellois de l'emploi et de la formation. Actiris vient donc d'élargir son service d’interprétariat social de 9 à 22 langues. Objectif: inciter ces 8000 allophones à apprendre rapidement le français ou le néerlandais, pour favoriser leur mise à l'emploi.

Treize langues supplémentaires sont désormais proposées grâce à deux partenaires, SeTIS Bruxelles et Brussel Onthaal. Des brochures et des vidéos en 22 langues complètent cette offre. Les nouvelles langues sont l’italien, le portugais, le grec, le peul, le chinois, l’hindi, le penjabi, l’ourdou, le pashto, le dari, le farsi, le somali, et le lingala. L’offre comportait déjà l’espagnol, l’anglais, le russe, l’arabe, le polonais, l’albanais, le bulgare, le roumain et le turc

Cet élargissement permet d'atteindre 83% des allophones. Plus de 6.700 personnes sont concernées.

Autre nouveauté importante: ce service concerne désormais tous les types d’entrevues pendant 6 mois. Du 1er rendez-vous, aux entretiens de job info en passant par le bilan professionnel. Actiris souhaite de cette manière orienter le plus rapidement possible ces chercheurs d'emploi vers des cours de néerlandais ou de français et répondre ainsi aux besoins des employeurs.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages