< Retour au sommaire

1.285 travailleurs concernés par une annonce de licenciement collectif au premier trimestre

Au cours des trois premiers mois de l’année, 19 entreprises (ou plutôt « unités techniques d’exploitation » dans le vocable des élections sociales) ont annoncé une intention de procéder à un licenciement collectif, ce qui a concerné 1.285 travailleurs. A titre de comparaison, 25 UTE étaient dans le cas à la même période en 2016, pour 1.478 travailleurs concernés.

Les chiffres sont publiés par le SPF Emploi, Travail et Concertation sociale. Sur les 1.285 travailleurs concernés par une annonce d’intention de procéder à un licenciement collectif entre janvier et mars 2017, 45 étaient occupés à Bruxelles (3,5%), 962 en Flandre (75%) et 278 en Wallonie (21,5%). Les annonces de licenciements dans le secteur de la distribution comprennent les annonces de Blokker (302 licenciements) et Casa (50 licenciements). Il faut aussi ajouter C&A qui, bien que repris sous le secteur auxiliaire, a annoncé 70 licenciements. En ce qui concerne le secteur de l’agro-alimentaire, il y a une annonce de fermeture chez Struik Foods à Schoten à prendre en compte (92 licenciements). En ce qui concerne le secteur du transport, il faut mettre en évidence ici que le nombre est en fait plus bas étant donné que l’annonce de licenciement dans l’entreprise de transport DSV à Seneffe, de 139 licenciements, a été annulée début avril. Le nombre restant étant les 40 licenciements chez Thomas Cook Airlines.

Entre janvier et mars 2017, 27 unités techniques d’exploitation ont clôturé leur procédure d’information et de consultation. Sur les 5.423 travailleurs initialement concernés, 4.379 travailleurs restent touchés par un licenciement collectif au terme de la procédure. Pour Caterpillar, le bilan est de 1.997 licenciements alors que l’annonce concernait 2.101 travailleurs. Ensemble avec ses deux plus importants sous-traitants, le bilan de Caterpillar s’élève à 2.143 licenciements. ING a notifié le licenciement de 932 travailleurs alors qu’elle en avait annoncé 1.700. Le SPF Emploi a aussi reçu les notifications pour Struik Foods (agro-alimentaire, notification du licenciement de 91 personnes), Omega Pharma (chimie, 43 personnes), Marks &Spencer (distribution, 121 licenciements notifiés), la production de luminaires Feilo Sylvania (142 licenciements notifiés) et Philips Turnhout (58 licenciements).

Contrairement à l’annonce de licenciement collectif, la notification est plus concrète. L’entreprise fournit le modèle de formulaire en y indiquant le nombre de femmes et d’hommes qui seront concernés. Pour la période janvier à mars 2017, 3.229 hommes sont concernés par un licenciement collectif, contre 1.150 femmes. Le rapport est à trois quarts masculin. Ceci est presque entièrement imputable à Caterpillar où des 1.997 travailleurs concernés par un licenciement collectif, 1.846 sont des hommes et seulement 151 sont des femmes.

Sur le même sujet

Soyez le premier à réagir à cet article

Pour pouvoir réagir, vous devez vous connecter
< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages