Quelle responsabilité portent les travailleurs dans leur propre employabilité ?

On nous a dit, plus tôt cette année, que les Belges comptaient parmi les travailleurs européens les moins flexibles. Dans la foulée, Proximus annonçait licencier 1.900 travailleurs pour en recruter ensuite 1.250. Vous voyez un lien ? Tirons un trait sur l’idée selon laquelle les entreprises sont seules responsables de l’employabilité durable des collaborateurs. Le travailleur porte lui aussi une grande responsabilité.

À l’épreuve du pouvoir : comment savoir si on recrute un bon manager ?

« Est-il possible de bien connaître l’âme, les sentiments, les principes d’un homme quelconque, s’il ne s’est pas montré encore dans l’exercice du pouvoir ? », s’interrogeait le roi de Thèbes, Créon, dans l’Antigone de Sophocle, il y a vingt-cinq siècles. La question est toujours pertinente aujourd’hui.

Pourquoi inclure un volet « mobilité » dans vos plans cafétéria ?

L’analyse des modes de déplacement domicile-travail des travailleurs évoluant dans le secteur privé le confirme : la négociation âpre pour une voiture de société perçue comme l’avantage par excellence à obtenir perd en importance, au profit d’un choix parmi différents avantages adaptés aux besoins spécifiques de la personne, et dont la mobilité représente une volet important.

Qui osera ?

« Ça se passe bien. Stressé, parfois beaucoup plus, mais je vois un avenir prometteur pour mon entreprise et j’apprécie beaucoup mes collègues. » Telle est la réponse des employeurs, professionnels RH et travailleurs lorsqu’on les interroge à propos de leur bien-être et du boulot. Si nous mettons de côté la pénurie un moment, il semble que les RH peuvent continuer à gérer avec confiance leur mission malgré le stress.

Quels enjeux pour le manager de demain ?

La révolution numérique a transformé la place du management et le rôle du manager dans les organisations. Quelles sont les évolutions majeures et les conséquences sur les façons de manager vers un but commun ?

Comment réveiller les talents qui sommeillent dans votre entreprise ?

L’employer branding doit être un moyen pour les entreprises d’attirer — aussi — des profils qui ne disposent pas de l’expérience requise, mais qui ont un potentiel de développement. Ces recrues potentielles existent sur le marché du travail, mais aussi en interne. C’est en les approchant de manière active et en identifiant leur potentiel à l’aide d’un assessment rigoureux assorti d’un avis d’orientation que les entreprises parviendront à pourvoir les postes vacants qu’elles ont du mal à combler.

Êtes-vous vraiment si certain(e) de maîtriser vos obligations découlant du RGPD ?

Le Règlement général sur la protection des données, le fameux RGPD : impossible de ne pas en avoir entendu parler, à moins de s’être exilé sur un autre continent au cours des mois écoulés ! Pour autant, être sensibilisé à cette nouvelle législation ne veut pas dire automatiquement en comprendre tous les enjeux, et encore moins s’y conformer. En témoigne l’enquête qu’Acerta a menée auprès de 661 PME.

Pourquoi l’heure est-elle au leadership brand comme point de départ ?

L’ère du leadership à « taille unique » est révolue. Aujourd’hui, il est important de développer votre propre style à partir de l’ADN unique de l’entreprise en matière de leadership et de l’inclure dans tous les processus RH pertinents. Faute de quoi vous vous exposez à des risques considérables…

Pourquoi la rétention commence dès avant le premier jour de travail ?

Face à la pénurie de main-d'œuvre, vous investissez sans doute beaucoup de temps et de moyens pour dénicher les bons candidats. Mais sitôt le contrat d'embauche signé, une nouvelle bataille débute : celle de la rétention. Car, plus que jamais, les travailleurs envisagent de changer d'emploi — près d'un sur deux, selon notre plus récente enquête. Il est temps de prendre des mesures d'intégration. Cependant, une plus petite entreprise en a-t-elle les moyens?

Comment construire le performance management de demain ?

Les modèles traditionnels de gestion des performances sont remis en question tant par les managers et collaborateurs que par les RH. Un constat qui conforte Talentsoft dans son choix de repenser en profondeur son module de performance management en misant sur la « conversation continue » entre le manager et le collaborateurs et sur le feed-back multi-sources.

La norme salariale est-elle (relativement) bien respectée ?

Les entreprises semblent contrôler l’augmentation de leurs coûts salariaux, malgré la guerre des talents et les pénuries sur le marché de l’emploi. L’introduction de plans cafétéria offrant aux travailleurs de faire des choix parmi différents éléments de rémunération sur base de leurs besoins représente un des instruments servant à maintenir le contrôle sur la pression salariale.

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages