< Retour au sommaire

Pourquoi motiver est-il si compliqué… et comment y arriver!

Auteur:Susan Fowler
Editeur:Éditions Pearson, 224 pages.
ISBN:978-2-7440-6678-8
Prix:€27
Qu’est-ce que la motivation? Quels critères utilisez-vous pour déterminer si vous êtes motivé(e)? Comment évaluer la motivation de quelqu’un d’autre? Pourquoi motiver est-il si compliqué? Comment y arriver? Ces questions (et leurs réponses) sont au cœur du livre que propose Susan Fowler.

Dotée d’une expérience de plus de 30 ans en tant que chercheuse, consultante et coach dans le domaine du leadership, elle démonte tout d’abord l’idée - très répandue - que, par nature, les gens ne seraient pas motivés et qu’il reviendrait aux leaders et aux managers de trouver le moyen de les motiver. Pour Susan Fowler, il s’agit d’une perspective erronée car, à la base, tout le monde est motivé. Il suffit « juste » de trouver pourquoi.

Autre présupposé battu en brèche : nous croyons en général que la motivation est une données que certains possèdent naturellement, et d’autres pas. « C’est l’une des raisons principales de l’échec des méthodes de motivation traditionnelles, analyse-t-elle. Ce présupposé naïf nous incite à conclure que plus une personne ‘possède de la motivation’, plus elle aura de chances d’atteindre ses objectifs et de réussir. Or, dans ce domaine, il est simpliste, voire contre-productif, de croire en l’équation ‘plus = mieux’. » Un peu comme en amitié: c’est moins le nombre d’amis qui compte que le type et la qualité de notre relation avec eux…

Différents chercheurs ont permis de faire avancer le décryptage de la véritable nature de la motivation humaine. « Et la science de la motivation ainsi que les exigences de la réalité imposent une remise en question des modes de management traditionnels. Nous avons aujourd’hui des alternatives au paradigme daté du pigeon qui picore et aux efforts incessants visant à fournir aux salariés toujours plus de graines et de meilleure qualité pour obtenir d’eux les résultats escomptés… » La solution se situe, selon elle, dans la mise en évidence de trois besoins psychologiques - d’autonomie, de relation à autrui et de compétence. « La véritable histoire de notre motivation est aussi simple et aussi complexe que la satisfaction ou la non-satisfaction de ces trois besoins psychologiques. »

Susan Fowler explique par ailleurs que la motivation est un « savoir-faire » et qu’en tant que tel, il existe des outils et des compétences permettant aux individus de faire évoluer la qualité de leur motivation. Elle exhorte en outre les managers à développer leur propre motivation avant de s’occuper de celle des membres de leur équipe. Il est en effet difficile pour les membres d’une équipe de se motiver si leur manager lui-même n’est pas au clair sur ses motivations, voire n’est pas lui-même motivé par son travail.

Un chapitre est consacré aux croyances qui, en entreprise, érodent la motivation. Elle en répertorie cinq : « Ce n’est pas personnel, c’est uniquement professionnel », « La raison d’être de l’entreprise est de réaliser des profits », « Les dirigeants sont en position de pouvoir », « Ce qui compte vraiment, c’est le résultat », et « Si ce n’est pas mesurable, c’est que cela n’a pas d’importance ». Il importe, nous dit Susan Fowler, de les analyser et d’étudier comment ces croyances sapent la motivation optimale de vos salariés. Puis d’envisager des alternatives et de meilleures pratiques. Ainsi, par exemple, la nature de la motivation humaine n’est pas de gagner de l’argent, mais de créer du sens. Et ce qui compte vraiment, ce ne sont pas seulement les résultats, mais pourquoi et comment on les obtient. Etc.

Rien de tel que l’inspiration de grands leaders pour passer en mode action. L’épilogue du livre présente ainsi les approches de personnalités identifiées comme des « maîtres de la motivation » : Colleen Barrett (Southwest Airlines), Phil Jackson (club de basket New York Knicks), Mike Easley (PREcorp, société coopérative dans le secteur de l’énergie), Garry Ridge (WD-40 Company, fabricant de produits d’entretien) ou encore Beth Scalone (North Country Water and Sports Therapy Center). « On reçoit une merveilleuse leçon d’humilité en constatant que, si on accord aux autres la liberté de travailler à leur manière, le résultat est toujours au rendez-vous », observe cette dernière.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages