< Retour au sommaire

Métamorphose des managers

Auteur:Cécile Dejoux et Emmanuelle Léon
Editeur:Éditions Pearson, 229 pages.
ISBN:978-2-3260-0146-6
Prix:€26
Une métamorphose du manager s’impose s’il veut préserver des valeurs humanistes au sein de cette nouvelle civilisation et devenir un ‘manager’ augmenté par l’intelligence artificielle. C'est la perspective originale que développent deux professeurs français, Cécile Dejoux (Cnam) et Emmenuelle Léon (ESCP Europe).

« Nous avons tous conscience d’être entrés dans une nouvelle civilisation dans laquelle le numérique transforme nos façons de produire, d’échanger, de consommer et de communiquer, expliquent Cécile Dejoux, responsable de la filière RH au Cnam à Paris, et Emmanuelle Léon, professeur de gestion des ressources humaines au sein d’ESCP Europe. Les frontières entre les services et l’industrie, entre l’État et les plateformes, entre la vie personnelle et privée, entre le travail et les loisirs se brouillent. Toutes les valeurs et les principes qui ont structuré nos modes de croyance et de fonctionnement sont remis en question. »

Pour les deux auteurs, il n’y a pas de doute possible : le manager doit entreprendre et réussir sa métamorphose pour s’adapter lui-même et préparer ses équipes à cette transformation de fond. Dans ce livre, elles décryptent les conditions d’émergence et les caractéristiques de cette nouvelle civilisation pour mieux appréhender la nouvelle géographie du monde et celle des entreprises. Mais, disent-elles, cette première étape ne suffit pas. Trois chantiers doivent être mis en œuvre. « Acquérir de nouvelles compétences managériales, s’approprier de nouveaux espaces de travail et (ré)apprendre le travail collaboratif. » Le lecteur est invité dans ce voyage au travers de ce qu’elles qualifient de « triangle d’or de la transformation », avec trois pôles : l’être, les lieux et les autres.

Une métamorphose

Cécile Dejoux et Emmanuelle Léon le soulignent d’emblée : le manager devra toujours maîtriser ses fondamentaux — savoir décider, motiver, développer les talents. « Mais il devra également acquérir de nouvelles compétences stratégiques : des compétences numériques (pour adopter le nouvel alphabet de cette civilisation), des compétences d’agilité (pour intégrer de nouveaux comportements de travail) et des compétences de Design Thinking (pour penser différemment et innover au quotidien). Une première partie du livre détaille ce que recouvrent ces compétences et comment les acquérir.

La deuxième partie est consacrée aux « lieux », le développement du numérique et des réseaux facilitant le fait de pouvoir travailler en tout temps et en tout lieu. Les auteurs y explorent les nouveaux espaces de travail, l’open space, le télétravail, le coworking et les fab labs. Enfin, la troisième partie s’intéresse au travail collaboratif… en allant jusqu’à la perspective de l’arrivée des robots alliés à des systèmes d’intelligence artificielle. Comment se préparer à travailler avec ces derniers ? Comment interagir (et performer) avec l’intelligence artificielle ?

Cécile Dejoux en est convaincue : « L’intelligence artificielle va bouleverser le rapport au travail, la nature des compétences à développer, les modèles économiques des entreprises et le type de société dans lequel nous allons évoluer, explique-t-elle dans la conclusion du livre. Elle a un impact avéré sur la transformation et le sens du travail. Le manager devra à la fois développer des compétences spécifiques pour travailler avec les intelligences artificielles (régulation des interactions homme-machine), accompagner les collaborateurs vers l’acceptabilité des mutations (quels sont les valeurs et le sens du travail humain ?) et se métamorphoser en un ‘manager augmenté’. »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages