< Retour au sommaire

L'intelligence iconomique

Auteur:Claude Rochet et Michel Volle (dir)
Editeur:Editions De Boeck Supérieur, 181 pages.
ISBN:978-2-8041-8849-8
Prix:€29
Un livre pour ceux qui veulent s'armer intellectuellement pour comprendre la transition que traversent nos économies et nos entreprises et y repenser leur stratégie.

La première révolution industrielle qui apparaît vers 1770 en Angleterre met en avant un phénomène récurrent: une convergence entre une technologie nouvelle et une évolution des modes de production provoque une progression considérable de la productivité dans un secteur porteur qui bouleverse l'ensemble de l'économie et la distribution des richesses entre les nations. Ce mode de production est, à son tour, bouleversé par la deuxième révolution industrielle (chimie, électricité et production de masse) qui voit le leadership de l'Angleterre supplanté par celui des Etats-Unis et l'apparition de la grande entreprise. Nous sommes entrés, vers 1975, dans un cycle technologique nouveau, celui de la troisième révolution industrielle, basée sur les technologies de l'information, que les auteurs de L’intelligence iconomique appellent « Iconomie ».

Ces cycles ont une régularité historiquement et statistiquement constatée de 50 à 60 ans, qui prend la forme d'une courbe en « S » dont le point d'inflexion est une crise. Nous y sommes, estiment Claude Rochet, professeur à l’institut de Management public d’Aix-en-Provence, et Michel Volle, co-président de l’Institut de l’Iconomie. En sortir suppose de formuler et de mettre en œuvre les recettes du succès dans l'Iconomie, pour retrouver une dynamique de forte croissance comme nous l'avons connue à l'époque des Trente glorieuses, indiquent-ils.

Leur livre se propose de présenter de manière pédagogique la dynamique, les enjeux et les modes opératoires de la transition vers l'Iconomie. La première partie définit ce qu'est une révolution industrielle, les particularités de l'Iconomie et les changements qu'elle induit dans les modèles d'affaires des firmes. La deuxième partie présente plusieurs cas de nouveaux modèles d'affaires qui illustrent le caractère révolutionnaire de l'Iconomie. Enfin, la troisième partie présente les nouvelles disciplines et compétences à développer pour réussir dans l'Iconomie.

« La première des révolutions doit s’opérer dans nos cerveaux: se doter du bon logiciel de représentation de l’économie pour prendre toute la mesure des implications d’une économie à coûts fixes, où prévaut une concurrence de nature monopolistique, indique Laurent Faibis, dans la préface. Il nous faut repenser l’entreprise, comme partie prenante d’un écosystème complexe et mouvant. Car c’est désormais dans la configuration des modèles d’affaires que se joue la concurrence entre les firmes. La mise en réseau des entreprises, des ressources, et des clients démultiplie en effet les solutions de création et de captation de la valeur par les entreprises. »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages