< Retour au sommaire

Les obstacles à la formation en entreprise

Auteur:Claudie Solar, Daniel Baril, Jean-François Roussel, Nancy Lauzon (e.a.)
Editeur:Editions L’Harmattan , 124 pages.
ISBN:978-2-343-10201-6
Prix:€13,30
Pour que les adultes participent à la formation, encore faut-il qu’ils y aient accès. Or, cet accès n’est pas égalitaire. Les recherches présentées dans ce livre s’intéressent aux obstacles pouvant expliquer la non-participation des travailleurs à la formation en entreprise.

Parmi les catégories d’adultes en emploi, les dirigeants sont les personnes qui ont facilement accès à des cours et à des stages. Ceux qui y participent sont plus souvent du genre masculin que féminin. Les cadres intermédiaires et de proximité sont par ailleurs privilégiés par rapport aux employés et aux ouvriers. Des différences de participation sont également à relever selon l’âge, le diplôme ou même la langue. En outre, une personne adulte aura accès à davantage de formation si elle travaille à temps plein sur un poste de travail permanent que si elle est à temps partiel ou contractuelle. Plus l’entreprise est grande, plus il y a d’activités de formation proposées. Certains secteurs orchestrent plus de formation que d’autres. Enfin, le taux de participation à la formation est également influencé par la culture syndicale!

Mais la recherche sur les obstacles à la participation à des activités de formation va bien plus loin. « La non-participation à la formation peut par exemple s’expliquer par une faible valeur accordée à l’apprentissage, une faible estime par l’individu de ses capacités à apprendre, le cumul d’expériences scolaires antérieurs difficiles, des embûches suscitées par des lourdeurs administratives, le manque de disponibilité découlant de la concurrence entre les obligations familiales et professionnelles », illustrent les auteurs.

Devant cette diversité d’obstacles, les chercheurs ont dégagé des caractéristiques communes à certains obstacles et, sur cette base, les ont classés selon un certain nombre de catégories, créant ainsi des typologies. Plusieurs obstacles relèvent ainsi de réalités propres à l’individu. D’autres proviennent de son environnement et échappent, au moins en partie, à son contrôle. « En plus d’afficher une double nature, objective et subjective, les obstacles peuvent se combiner et créer des situations encore plus défavorables à la participation, précisent les auteurs. Dans le monde de l’entreprise, la non-participation des personnes à la formation peut aussi résulter d’obstacles engendrés par l’équipe de direction ou par l’entreprise elle-même. »

Les entreprises font ainsi face à un univers particulièrement complexe d’obstacles possibles qui peuvent bloquer la formation de leur personnel ou de certaines catégories de travailleurs. Il s’agira donc de bien les évaluer dans un premier temps, avant de pouvoir mener action pour les dépasser. « Et ces organisations devront intervenir tout au moins à deux niveaux, celui de la personne et celui de l’organisation, si elles souhaitent lever les obstacles à la participation de leurs employés, hommes et femmes, à la formation. »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages