< Retour au sommaire

Les Invariants du management

Auteur:Franck Le Vallois
Editeur:Éditions Publibook, 192 pages.
ISBN:978-2-342-15775-8
Prix:€17,50
L’exercice de l’autorité au-delà des modes: le sous-titre du livre de Franck Le Vallois est très clair. Pas question de délivrer d'énièmes règles d'or en matière de management. Nulle théorie ou recette magique: son livre se veut plutôt un espace de réflexion, un miroir tendu pour les hommes et femmes qui dirigent des équipes, une incitation à penser ses rapports au réel, au pouvoir, à la confiance, à la communication.

Vous avez peut-être déjà entendu le propos qu’un responsable de formation aguerri a un jour formulé à Franck Le Vallois: « Cela fait vingt ans que j’organise des cours de management; si cela servait à quelque chose, je le saurais ». Comme de nombreux professionnels de la formation, celui-là n’était pas dupe. Au regard des investissements, les résultats attendus et les effets à long terme sont souvent très décevants. « Les raisons à cela sont nombreuses. Les mécanismes de l’apprentissage sont complexes, souvent méconnus ou mal exploités », nous dit-il, avant de rappeler quelques principes essentiels de la fonction d’autorité, du management en particulier.

Car, si les modes passent, les invariants demeurent. « Tout dirigeant est pris en tension entre sa volonté de modeler son environnement selon l’idée qu’il s’en fait, ou que d’autres lui prescrivent, et sa nécessité de s’adapter au réel, qui possède ses propres normes et qui résiste à ses idéaux, souligne Franck Le Vallois. Selon le contexte, le management peut provoquer adhésion spontanée et affection ou résistance et défection. Mieux il se connaît et évalue l’impact de sa personnalité et de ses fonctionnements d’une part, mieux il comprend les contraintes et les attentes de son environnement d’autre part, plus il peut facilement remplir sa mission, monter en puissance et consentir à ses limites. »

Dans son livre, il commence par présenter les deux tendances qui orientent nécessairement l’activité managériale, les deux façons différentes de manager ou d’exercer l’autorité, propres à la double dimension de notre condition humaine dans son rapport à l’environnement. Ensuite, il expose les bases souhaitables à toute formation au management, l’importance de bien se connaître d’abord, pourquoi et comment ; la prise en compte ensuite de l’ambivalence de la réalité et des oppositions qui s’affrontent, avec les conséquences pour le management ; le développement de la culture d’entreprise enfin, comme matrice essentielle à toute formation. Au fil de l’ouvrage, il revient régulièrement sur cette notion de culture, ce qu’elle signifie et ses enjeux.

Un chapitre est consacré à la notion de confiance, premier et dernier des invariants de toute fonction d’autorité. Franck Le Vallois rappelle les fondamentaux, ou les conditions nécessaires à une culture d’entreprise performante, donc à une confiance optimale, qui stimule l’adhésion, la cohésion et la montée en puissance : la raison d’être ensemble, l’enjeu du pouvoir et le défi de la communication. Il n’esquive pas le jeu de dupes auquel nous participons, que nous manageons donc, souvent à notre insu, et explique comment le traverser et le dépasser.

« De la même manière que les agriculteurs écologistes se sont résolus à redonner la préséance au vivant, les leaders qui voudront demain créer des cultures durables devront mettre la vie au centre de leurs préoccupations, observe-t-il poétiquement. Ils devront désapprendre toutes les lois d’une productivité au service de leur vanité, de leur prétention à la toute-puissance technocratique, pour se centrer sur la puissance de la vie, non sur l’humain d’abord qui doit définitivement apprendre à se décentrer de lui-même. Une confiance aguerrie, éclairée sera désormais leur chemin. »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages