< Retour au sommaire

Le Tako Tsubo

Auteur:Danièle Laufer
Editeur:Éditions Les Liens qui libèrent, 158 pages.
ISBN:979-10-209-0521-5
Prix:€15
Journaliste spécialisée dans les questions de psychologie et de société, Danièle Laufer s’est retrouvée en soins intensifs de cardiologie, victime d’un Tako Tsubo (« piège à poulpe », en japonais). Cette pathologie spectaculaire, aussi appelée syndrome du cœur brisé, est déclenchée par le stress. Dans ce livre, elle remonte le fil du malaise et dénonce les petites violences de la vie de bureau et de certaines modes de management.

Des millions de personnes souffrent du stress dans le monde du travail. Comme l’auteure de cet ouvrage, qui s’est retrouvée en soins intensifs de cardiologie, victime de cette pathologie récente et énigmatique (le ventricule gauche se dilate puis reprend sa forme au bout de quelques heures), et qui pose question. Tous les spécialistes s’accordent: le stress en est le déclencheur. Petites violences de la vie de bureau et de certains modes de management, absence de reconnaissance, perte de sens, conflits de valeurs, conditions de travail inadaptées, absurdité des procédures... Ces souffrances semblent difficiles à partager, tant le simple fait d’avoir un travail est considéré de nos jours comme un privilège. Tout cela finirait-il par user le coeur à bas bruit et provoquer un chagrin qui conduirait ses victimes aux urgences, s’interroge-t-elle?

L’auteur définit ce qui lui est arrivé comme un énorme chagrin de travail. « Je fais partie d’une génération qui a cru à l’épanouissement dans le travail, explique-t-elle. Mais je pense que ce qui m’a fracassée, c’est que je n’ai pas su me protéger de la brutalité et des injonctions paradoxales d’un monde du travail qui demande tout et son contraire, et nous fait parfois perdre notre humanité en mobilisant pour notre survie ce qu’il y a de plus laid en nous, ce qui est le plus loin de ce que nous croyons ou voudrions être. »

Au moment où elle tape « souffrance au travail » sur Google, apparaissent 11.400.000 résultats. De quoi la convaincre d’entamer une enquête sur cette pathologie vécue, ce Tako Tsubo, sorte de « burn out cardiaque » qui toucherait plus particulièrement les femmes. « Absence de reconnaissance, perte de sens, maltraitance répétée en entreprise: ces mots deviennent désincarnés à force d’être répétés, estime Danièle Laufer. Ils finissent par faire mal aux oreilles et suscitent des réactions de rejet, pendant que des cœurs se tordent, des vies se perdent, des personnes s’abîment. Dire ‘c’est la vie’ n’est pas acceptable. » En cela, son enquête sur le rapport entre le stress et le cœur mérite d’être mise entre les mains des DRH afin d’explorer ce qui pourrait être mis en place pour améliorer les conditions de travail des équipes et des collaborateurs.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages