< Retour au sommaire

Le management épiphyte

Auteur:Florian Mantione, Augustin Valero & Loïc Douyère
Editeur:Editions EMS , 160 pages.
ISBN:978-2-84769-856-5
Prix:€15
Comme Boris Cyrulnik et son concept de résilience, Florian Mantione, Augustin Valero et Loïc Douyère s’inspirent d’une loi naturelle pour imaginer un nouveau mode de management

Est épiphyte une plante qui pousse sur un arbre et développe sa vie sans lui porter préjudice (comme l’orchidée). À l’inverse d’une plante parasite (tel le gui) qui pousse sur un arbre en lui pompant sa sève. C’est sur cette analogie que jouent les auteurs en nommant Management épiphyte les techniques managériales qui favorisent la croissance de ses collaborateurs, leur épanouissement, pour leur plus grand profit et pour le plus grand profit de l’entreprise. « Dans l’entreprise, tout manager doit faire éclore des collaborateurs épiphytes. Il doit les aider à se former, à grandir, à progresser. Et tant mieux si l’élève s’avère meilleur que le maître: c’est l’organisation qui en bénéficiera. »

Force est toutefois de constater que la réalité est rarement celle-là. C’est plutôt le complexe d’Œdipe qui se joue: appliqué à l’entreprise, il traduit que tout manager, inconsciemment, tend à sentir dans ses collaborateurs un rival potentiel prêt à le remplacer. « Éliminons les craintes, ne recrutons pas ceux qui ne nous feront pas d’ombre, insistent Florian Mantione, Augustin Valero et Loïc Douyère. Au contraire, grandissons-nous avec des grands; soyons forts parce que nous sommes entourés de gens forts. Et si nos collaborateurs veulent nous remplacer demain, ayons deux saines réactions: s’ils nous obligent à nous surpasser, surpassons-nous; et, comme il faut la meilleure personne au bon endroit, soyons fier de l’avoir formée et de voir demain le service dirigé par quelqu’un de bien grâce à nous. »

Les auteurs revisitent les fondamentaux du management, présentent des concepts inédits (organigramme à la CALDER, syndrome du choriste, manager nietzschéen, …), fournissent des outils insolites, conçoivent des techniques surprenantes, imaginent des attitudes innovantes. Ils parlent de confiance, de force de proposition, de « travailler ensemble », d’exemplarité, de disponibilité, d’enthousiasme, de bienveillance… « L’entreprise devrait se transformer en vaste pépinière où la progression serait commune, car la plus grande satisfaction du manager est de voir ses efforts récompensés en une équipe qui progresse à l’unisson. »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages