< Retour au sommaire

Le changement agile

Auteur:David AUTISSIER et Jean-Michel MOUTOT
Editeur:Editions Dunod, 229 pages.
ISBN:978-2-10-072612-7
Prix:€22
Les techniques de conduite du changement classiques, conçues pour accompagner des changements descendants, atteignent leurs limites. Place à l'agilité!

Le plus important dans un projet de changement consiste à rechercher le « point de bascule » en proposant des expériences au cours desquelles les personnes comprennent, manipulent et projettent le changement dans leurs pratiques quotidiennes pour que celui-ci se réalise de manière durable, expliquent David Autissier et Jean-Michel Moutot. Le premier dirige la chaire ESSEC du Changement. Le second est titulaire de la chaire ERDF Innovation et Relation clients. Tous deux interviennent comme experts dans des groupes en transformation.

A leurs yeux, les techniques de conduite du changement classiques, conçues pour accompagner des changements descendants, atteignent leurs limites pour intégrer les nouveaux enjeux des entreprises que sont l’innovation, le collaboratif, le digital et l’agile.

« Le modèle de changement agile se décompose en trois phases : la définition du changement et de son contexte, l’expérimentation et une phase d’ancrage », expliquent-ils, en présentant dix outils pour concrétiser cette approche : la qualification du changement (cartographie des changements, cartographie des acteurs, change readiness), le diagnostic socio-organisationnel (marguerite sociologique, atelier Speed boat), le récit et la communication du changement, les trajectoires du changement (carte temporelle du changement, trajectoire des parties prenantes), les ateliers participatifs, les cycles formatifs, le pilotage avec le modèle ICAP (outil de mesure du changement en cours), le tableau de bord de la transformation et, enfin, la capacité à changer (composantes de la capacité, grille de capacité).

Le livre se conclut par quelques exemples de « mise en agilité » : la Société Générale, Covéa, EDF ou la SNCF, avec des approches très différentes. Avec, à la clé, un appel à passer au mode action : « Arrêtons de parler de changement et réalisons-le ! Il s’agit de se mettre en mode ‘delivery’ en expérimentant le changement avec les parties prenantes au lieu de l’expliquer de manière théorique. Cette manière propre à l’Asie d’envisager le rapport à l’action explique en partie le dynamisme de la Chine ou de la Corée du Sud… »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages