< Retour au sommaire

La motivation, une compétence qui se développe

Auteur:Zwi Segal & Yves Duron
Editeur:Pearson, 262 pages.
ISBN:978-2-7440-6635-1
Prix:€25
La plupart des entreprises souffrent d’un désengagement profond de leurs équipes. Bonne nouvelle: la motivation est un levier que l’on peut activer.

« Un tiers seulement des salariés se déclarent activement engagés dans leur entreprise et un tiers avouent ne l’être pas du tout, rappellent Zwi Segal et Yves Duron dans leur livre sur la motivation. Cela vaut pour la plupart des pays industrialisés. Il existe de multiples explications à cet état de fait, mais toujours est-il que le lien entre les salariés et les entreprises s’est distendu et que les conséquences se font cruellement sentir. On évalue le coût du désengagement d’un employé à un tiers de son salaire annuel brut… »

Pour les auteurs, la motivation est une « compétence » qui se développe, aussi bien sur le plan individuel (en apprenant à satisfaire ses ressorts de motivation clés, car chacun doit être acteur de sa motivation) que sur le plan managérial, en aidant son équipe à le faire et en améliorant son leadership motivationnel. Savoir gérer son état motivationnel (et celui de son équipe) est devenu une compétence de base, rarement maîtrisée dans les entreprises, que cet ouvrage propose d’acquérir.

Le regard que propose le livre est double, teinté de l’expérience des deux auteurs. Docteur en psychologie du travail (Université Paris Descartes), professeur en ressources humaines et président de la HR Academy, Zwi Segal a été doyen de la Business School de l’université de Derby en Israël pendant plus de cinq ans. Il est également consultant auprès de groupes internationaux. Yves Duron est quant à lui psychologue du travail et psychosociologue (université René Descartes), fondateur et directeur associé de Nextmodernity. Il a débuté sa carrière en tant qu’ingénieur au CNRS puis a développé un parcours d’entrepreneur spécialiste des approches innovantes en matière de motivation et d’accompagnement de la transformation digitale des organisations.

La plupart des entreprises se limitent à l’utilisation de baromètres pour tenter de mettre en place des actions globales sur l’engagement de leurs salariés, observent-ils. Mais apprendre à connaître les ressorts de motivation des salariés de manière individuelle permet d’agir beaucoup mieux sur l’engagement de tous. A cette fin, ils ont développé un modèle basé sur l’état motivationnel qui se distingue en deux indicateurs (l’engagement et la satisfaction motivationnelle). Le niveau de ces indicateurs permet de déterminer quatre états motivationnels: l’histoire d’amour, la désillusion, le mariage blanc et la séparation. « Lorsque nous mesurons l’état motivationnel dans les entreprises, la plupart du temps, nous découvrons que l’engagement des collaborateurs est plutôt fort. Ils sont attachés à leur entreprise. Les problèmes se situent essentiellement au niveau de la satisfaction motivationnelle, qui est généralement faible. Beaucoup de collaborateurs se trouvent plutôt dans l’état de désillusion. Cette prise de conscience permet d’orienter et de réorienter les actions RH et de management. » Différents outils et méthodes sont présentés dans cette perspective.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages