< Retour au sommaire

La délégation managériale

Auteur:Didier Retour , Thierry Picq, Françoise Belle, Christian Defélix et Ewan Oiry
Editeur:Editions Vuibert , 112 pages.
ISBN:978-2-311-40269-8
Prix:€17
La capacité à déléguer est reconnue comme un facteur majeur de performance. Eclairage sur une nouvelle culture de travail.

Le livre de Didier Retour (publié à titre posthume après son décès en 2010) est une synthèse des travaux de recherche menés par ce spécialiste en gestion des ressources humaines et en management des organisations (IAE de Grenoble) et de Thierry Picq (EM Lyon). Les deux professeurs sont partis de la demande émise par le dirigeant d’une grande entreprise industrielle, le groupe Legris Industries, d’éclairer les questions suivantes: quelle est la réalité des pratiques de délégation managériale au sein de ce groupe de 6.000 salariés? Quels indicateurs de pratiques de délégation développer pour suivre leurs évolutions dans le temps? Quelles recommandations suivre pour progresser dans ce domaine? Une seconde recherche a ensuite été menée sur le même sujet dans le secteur des services à la demande d’une compagnie d’assurances.

Les auteurs proposent la définition suivante de la « délégation »: en vue d’assurer le développement des salariés et de l’entreprise, acte de management consistant à confier temporairement à une personne (le délégué) tout ou partie d’une activité normalement assurée, dans le cadre de son périmètre de poste, par le déléguant qui en garde cependant la responsabilité. Ils évoquent ensuite les décisions délégables et non délégables, les personnes à qui déléguer et les formes que peut prendre la délégation. Ils ne font par ailleurs pas l’impasse sur les avantages (témoignage de confiance à l’égard du délégué, source de reconnaissance, intérêt accru pour le travail, source de développement personnel et de compétences, enrichissement de la fonction, incitation à déléguer soi-même, etc.) et les risques (surcharge de travail, mauvais cadrage initial, absence de soutien du délégant, démotivation en l’absence de reconnaissance, dégradation de la relation, appropriation des résultats par le délégant, etc.) de la délégation pour les délégués. Des avantages et risques existent aussi pour le délégant et pour l’entreprise.

L’ouvrage se conclut par un tableau de bord de la délégation, autour de dix questions à se poser pour développer et bien organiser la délégation. « La délégation managériale est un puissant outil de management, conclut Didier Retour. Nous sommes convaincus que les entreprises qui sauront mobiliser au mieux les compétences détenues et potentielles de leurs salariés seront les mieux placées sur des marchés de plus en plus compétitifs. » Mais, comme en témoignent ces travaux, la délégation managériale ne s’improvise pas…

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages