< Retour au sommaire

J'arrête de râler au boulot!

Auteur:Christine Lewicki & Emmanuelle Nave
Editeur:Éditions Eyrolles, 192 pages.
ISBN:978-2-212-56640-6
Prix:€11,90
« J’arrête de râler au boulot! » Et c’est une DRH qui vous y encourage: Emmanuelle Nave, associée à Christine Lewicki, déjà à l’origine d’autres opus de la même série (J’arrête de râler, J’arrête de râler sur mes enfants et Wake up!). Elles nous invitent à faire le bilan de l’impact de nos râleries sur notre propre vie et à relever le challenge: 21 jours pour être (enfin) heureux au travail.

Nous avons plein de raisons valables de râler au boulot! Et pourtant... Que se cache-t-il derrière nos râleries? Pourquoi râlons-nous, que cherchons-nous à obtenir avec cette stratégie? Et surtout est-ce que cela marche? Sans surprise, la réponse à cette dernière question est négative, nous disent Emmanuelle Nave et Christine Lewicki. « De nombreux projets, petits ou grands, sont mis en échec par des comportements relationnels empreints de cynisme ou de critique, alors que l’envie profonde de chacun est d’évoluer dans un environ- nement optimiste et bienveillant », expliquent-elles.

Leur livre invite à vous sevrer de l’habitude de râler, qui est le symptôme d’une perception du travail comme un lieu de contrainte, plutôt que comme une source de possibilités, et à le considérer sous un angle nouveau, plus positif, plus épanouissant et libérateur. Pour y parvenir, elles lancent un challenge: il consiste à faire un effort conscient pour ne pas râler pendant 21 jours consécutifs. Heureusement, elles ne laissent pas le lecteur désarmé: des outils concrets sont proposés à cette fin.

Ce challenge doit permettre de prendre la mesure qu’aujourd’hui, ce qui mine notre quotidien ce sont nos râleries. Ce ne sont pas les évènements, qui nous rendent malheureux, c’est notre façon de vivre les évènements. « Faire les choses en bougonnant, s’énerver sur son ordinateur, râler dans le métro ou au volant de notre voiture, cancaner, se plaindre du patron, des enfants, de la politique, de la météo, soupirer, rechigner, résister encore et toujours... Cela nous pollue la vie et, soyons réalistes, c’est tout à fait stérile. Pensez-vous vraiment que cela punit l’informatique, les bouchons, les collègues ou votre hiérarchie? Qui est la première personne qui subit vos râleries? C’est vous. C’est vous qui vivez dans cette ambiance morose, critique, cet énervement, cette frustration et cette insatisfaction. Et ce qui est extraordinaire, c’est que de la même manière que c’est vous-même qui créez cela, vous avez aussi tout le pouvoir de vous en libérer. »

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages