< Retour au sommaire

human — Promesse d’une croissance réussie

Auteur:Aurélien Herquel
Editeur:Éditions Renaissance du Livre, 94 pages.
ISBN:978-2-507-05593-6
Prix:€11,90
Les entreprises qui désirent créer autant de richesse dans le futur qu’actuellement — et ne le veulent-elles pas toutes? — ne pourront le faire qu’en injectant de l’humanisme dans leur mode de fonctionnement. C’est la conviction portée par Aurélien Herquel qui, après avoir travaillé des années dans la finance, notamment dans de grands groupes américains, s’est tourné vers l’humain après avoir assisté au décès d’un de ses collègues de travail. « L’attitude des entreprises doit changer », estime-t-il.

« L’humain doit reprendre sa place au centre de l’organisation, souligne Aurélien Herquel. Mais attention : contrairement à ce que d’aucuns essaient de nous faire croire (notamment les promoteurs du bonheur au travail), ‘cool’ ne veut pas dire ‘humain’. » C’est dans cet esprit qu’il a développé la philosophie « Hu-Man », incarnée dans un label et fondée non pas sur l’idée de bonheur, mais d’épanouissement. « Les raisons telles que le manque d’écoute, les faibles opportunités d’évolution ou le déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle amènent inexorablement à la frustration, au burn-out, et parfois même au suicide. Hu-Man propose l’inverse. Se sentir à la fois écouté et impliqué tout en trouvant un sens à son travail. »

Cette philosophie se décline en dix principes qu’Aurélien Herquel décrit dans son livre et que l’entreprise désireuse d’obtenir le label se doit de mettre en place et, surtout, de respecter (à tout le moins huit sur les dix) :

  1. Connaître ses équipes : « Les contacts entre salariés et hauts dirigeants au sein des entreprises sont rares, voire inexistants. Or, connaître ses collaborateurs, aussi nombreux soient-ils, est la première condition de la cohésion dans l’organisation. »
  2. Offrir aux salariés la possibilité d’évaluer leur supérieur, d’exprimer leur degré de satisfaction par rapport aux qualités humaines de ce dernier.
  3. Mettre en place au sein de l’organisation une boîte à suggestions dont le contenu sera examiné chaque trimestre par un comité de quatre personnes : un membre de la direction, un membre du département RH, un employé non syndiqué ainsi qu’un représentant des syndicats présents au sein de l’entreprise.
  4. Mettre en place chaque année au moins deux séances de formation destinées à la majorité des employés et consacrées à des thèmes liés à l’épanouissement au sens large.
  5. Reverser au minimum 1% du bénéfice annuel de l’entreprise à des œuvres caritatives, car « on reçoit ce que l’on donne » : différentes pistes pour le faire sont présentées dans le livre.
  6. Planifier au moins une fois par semestre, dans chaque département, direction incluse, une réunion pour parler de ce qui va bien dans l’organisation/le département concerné.
  7. Avancer vers la parité et garantir que la proportion des administrateurs de chaque sexe est égale ou supérieure à 20% au sein de son conseil d’administration ou de surveillance.
  8. Établir et respecter une charte d’égalité salariale et d’accès à la formation entre les femmes et les hommes.
  9. Recruter chaque année, en contrat longue durée et à temps plein, une personne sans diplôme.
  10. Mettre en œuvre un plan de développement spécialement dédié aux jeunes et aux seniors sans diplôme.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages