< Retour au sommaire

Guide du burn-out

Auteur:Anne Everard
Editeur:Editions Albin Michel, 221 pages.
ISBN:978-2-22639362–3
Prix:€15
Le burn-out, c’est une maladie encore méconnue mais de plus en plus fréquente: un véritable crash qui abolit tous les repères et dont on ne se remet pas seul. Anne Everard a vécu cette expérience.

Un matin, Anne Everard n’a pas pu se lever. « Lorsque j’ai commencé mon burn-out, j’étais dans mon canapé, très fatiguée. Je cherchais sur internet des informations sur ce qui m’arrivait », écrit-elle. C’est ainsi qu’elle nous propose le guide de survie qu’elle aurait voulu avoir en main dès ce moment-là, enrichi de 230 témoignages et, en particulier, de plus longs entretiens avec dix burnies (mot inventé pour désigner les personnes en burn-out). Un livre pratique, qui nous dit concrètement comment éviter de sombrer quand on est « limite », et quelles méthodes suivre pour s’en sortir quand cette limite est franchie.

« Les débuts d’un burn-out peuvent prendre différentes formes: être incapable de se lever un matin, ne plus comprendre ce qui se dit lors d’une réunion, ou bien se sentir subitement comme paralysé, assis dans sa voiture, le regard dans le vide, explique-t-elle. Il existe bien d’autres symptômes qui peuvent également nous empêcher de ‘fonctionner’: avoir de plus en plus de mal au bras jusqu’à ne plus pouvoir bouger, avoir le dos bloqué, être sujet à des migraines… L’une des caractéristiques communes à tous les burnies est qu’au bout du compte, ils ne peuvent plus fonctionner comme auparavant et ressentent une très grande fatigue. Leurs batteries sont à plat, ils en ont trop fait. Ils se sont brûlé les ailes au soleil et c’est la chute. »

Son livre s’adresse à tous: ceux qui se sentent fragiles, ceux qui s’en sont sortis mais ne se sentent pas à l’abri, mais aussi aux proches: enfants, parents, conjoints, amis et collègues. Car l’entourage joue un rôle essentiel dans le rétablissement d’une personne souffrant de burn-out, parce qu’elle a souvent tendance à s’isoler du reste du monde. 

Anne Everard propose également « 10 commandements » aux burnies : « Notre caractéristique commune à nous, les burnies, c’est que nous ne l’avions pas vu venir, nous n’étions donc pas du tout préparés à affronter l’épreuve du burn-out. Nous avons tous perdu du temps à chercher comment remonter la pente. Nous partageons avec vous ce que nous aurions aimé comprendre et mettre en œuvre dès que possible. Lisez et relisez nos recommandations. Peut-être que votre rétablissement se fera plus vite et sera moins douloureux… »  

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages