< Retour au sommaire

Et si les salariés se révoltaient?

Auteur:Patrick Artus & Marie-Paule Virard
Editeur:Éditions Fayard, 176 pages.
ISBN:978-2-213-70935-2
Prix:€15
Quelques mois avant que ne débute le mouvement des « gilets jaunes » en France, Patrick Artus et Marie-Paule Virard mettaient en garde: chômage, précarisation de l’emploi, baisse du niveau de vie, creusement des inégalités, sentiment de déclassement… Les salariés sont exaspérés, nous disaient-ils. Au risque de les voir se révolter?

« Jamais, depuis des décennies, les salariés ne se sont sentis aussi fragilisés. Aussi malmenés. Embarqués qu’ils sont dans le grand dérangement planétaire. Et l’embellie de la croissance mondiale ne change rien à l’affaire », expliquent Patrick Artus, professeur à Polytechnique et à l’Université Panthéon-Sorbonne et directeur de la recherche et des études chez Natixis, et la journaliste économique Marie-Paule Virard. Et l’actualité leur a donné raison: les salariés sont exaspérés. Non seulement ils sont les grands perdants des bouleversements qui secouent la planète, mais ils redoutent en plus d’être bientôt « débranchés » par un robot!

Dans leur livre - récompensé du Prix du Stylo d’Or par la revue Personnel de l’ANDRH couronnant l’ouvrage RH de référence de l’année -, Patrick Artus et Marie-Paule Virard analysent les mutations profondes qui sont à l’œuvre dans l’économie mondiale et fondent aujourd’hui la colère des classes moyennes et populaires. « Les salariés doivent désormais tout affronter en même temps, disent-ils. Accepter de voir leurs salaires bloqués et leurs emplois précarisés si leur entreprise essuie un coup de tabac, sans être pour autant récompensés par un partage plus généreux des profits lorsque le beau temps est revenu. » Pas étonnant qu’ils nourrissent la phobie des nouveaux concepts en « ion » — mondialisation, digitalisation, robotisation, flexibilisation, ubérisation… « Ces mots riment désormais avec exaspération. »

Les auteurs ne font pas que dénoncer une réalité que le mouvement des « gilets jaunes » a mis depuis sous les feux des médias. Ils proposent également des pratiques nouvelles afin que la belle formule du capitalisme « inclusif », qui fait les délices des think tanks et autres cénacles, trouve enfin sa traduction concrète. Par exemple rééquilibrer le binôme salaires/profits en associant les salariés à l’enrichissement des entreprises, via les systèmes de participation et d’intéressement. Mais aussi réinvestir dans l’éducation initiale et dans un système de formation tout au long de la vie, équitable et performant, en décrétant la formation « grande cause nationale ». Ou promouvoir un modèle européen continental du capitalisme qui se soucierait davantage des intérêts de l’ensemble des parties prenantes des entreprises, et pas seulement de leurs actionnaires comme c’est le cas dans le capitalisme actionnarial anglo-saxon.

« La question de l’alignement des intérêts des dirigeants et des salariés passe aussi par la prévention des licenciements injustifiés, licenciements dont on sait qu’ils ont un coût humain et financier pour la collectivité, indiquent-ils encore. La mise en place d’un bonus-malus sur les cotisations sociales associé au comportement des entreprises en matière d’emploi — système qui existe déjà aux Etats-Unis — ‘alignerait’ les intérêts des dirigeants et des salariés pour ce qui concerne l’évolution de l’emploi. Le principe consiste à moduler les cotisations patronales en fonction du coût lié aux licenciements et aux recours aux CDD que chaque entreprise engendre pour l’assurance chômage, manière de responsabiliser les acteurs économiques sur leurs comportements. » Tout comme un conducteur dangereux doit acquitter une prime d’assurance plus élevée qu’un conducteur plus respectueux de lui-même et des autres, concluent-ils: de même, une entreprise doit être sensibilisée au fait qu’en matière de gestion des ressources humaines, un comportement irréfléchi, voire irresponsable, coûte cher à la société…

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages