< Retour au sommaire

Bordélique

Auteur:Tim Harford
Editeur:Editions De Boeck Supérieur , 320 pages.
ISBN:978-2-8073-0682-0
Prix:€14,90
Votre période de vacances approche et vous vous apprêtez à ranger votre bureau. Halte-là, suggère Tim Harford qui loue les vertus du « bordélique ». Son livre est un coup de pouce, quand vous êtes tenté par l’ordre, qui vous fera accueillir plutôt à bras ouverts une dose de bordel.

Voilà un livre qui va remettre en question toutes les belles politiques du « clean desk » et l’attitude de ces dirigeants qui insistent pour que tout le monde ait un bureau bien rangé. La thèse de Tim Harford, dans Messy – How to Be Creative and Reislient in a Tidy-Minded World (traduit en français en Bordélique – Le pouvoir du désordre pour transformer votre vie) : « Nous succombons souvent à la tentation d’une approche organisée alors que nous serions mieux inspirés d’ouvrir grand les bras à un certain degré de désordre, écrit-il. Parfois, évidemment, notre désir d’ordre – notre envie irrépressible et apparemment innée de créer un monde ordonné, systématisé, quantifié, parfaitement structuré en catégories claires, planifié et prédictible – s’avère utile. Sans cela, ce ne serait pas un instinct aussi profondément ancré en nous. Mais nous sommes parfois à ce point séduits par les atours de l’ordre que nous n’apprécions plus les vertus de ce qui est bordélique: le désordonné, le non quantifié, le non coordonné, l’improvisé, l’imparfait, l’incohérent, le brut, l’encombré, l’aléatoire, l’ambigu, le vague, le difficile, le divers et même le sale. »

Faisant appel à la recherche en neurosciences, en psychologie, en sciences sociales ainsi qu’aux exemples captivants de personnes réelles accomplissant des choses extraordinaires, Tim Harford explique que les qualités humaines que nous valorisons – créativité, réactivité, ténacité – font partie intégrante du désordre, de la confusion et du trouble qui les produisent. Et il défend son manque d’ordre, non parce qu’il pense que le manque d’ordre est la réponse à tous les problèmes de la vie, mais parce qu’il estime qu’il n’y a pas assez de militants pour plaider sa cause.

« Je veux vous convaincre qu’il peut y avoir quelquefois une certaine magie dans le bordel », dit-il ainsi. Une magie créatrice, mais aussi des vertus collaboratives, comme le montre un chapitre expliquant pourquoi les équipes organisées s’amusent plus, alors qu’un travail d’équipe bordélique accomplit davantage. Un autre chapitre est consacré aux aménagements de bureau, et l’obsession à ce que tout soit toujours « propre et net ». Or, estime l’auteur, « vu depuis un coin de bureau coquet, le poste de travail bordélique d’un autre est une horreur. Le désordre est visible, mais le sentiment d’autonomie qui en résulte ne l’est pas. Pour le cadre supérieur, la leçon est simple: résistez à l’envie irrépressible de ranger. Ne dérangez pas le bordel – ni vos employés. »

Tim Harford est économiste, journaliste et personnalité de la radio. Il est l'auteur du best-seller (un million de ventes) « The Undercover Economist », chroniqueur senior au Financial Times et présentateur à « More or Less », Radio 4. Tim Harford est chercheur invité à Nuffield College, Oxford. Il a obtenu le titre de Economics Commentator of the Year en 2014.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages