< Retour au sommaire

Bienveillance, éthique & empathie en entreprise

Auteur:Denis Migeon
Editeur:Éditions Maxima, 144 pages.
ISBN:978-2-8400-1967-1
Prix:€18,50
Alors que les risques psycho-sociaux explosent, peut-on trouver le salut dans les apports de la philosophie? Dépassant les habituelles certitudes du management classique, Denis Migeon s’appuie sur les grands thèmes philosophiques pour réinventer un management plus humain, épanouissant et durable, où bienveillance et empathie occupent une place essentielle.

Ce qu’il présente comme un « abrégé des vertus managériales » est le fruit de nombreuses rencontres professionnelles avec des cadres et managers en mal de repères. « Chacun, dans l’entreprise, et en particulier les cadres, devrait avoir lu au moins quelques concepts d’Aristote afin de comprendre et d’éviter le syndrome de la ‘tour d’ivoire’, explique-t-il. C’est à cette recherche d’un management philosophique mais volontairement pragmatique, et donc très ‘terrain’, que je souhaite convier le lecteur en lui proposant d’ouvrir la boîte ‘Ethique ‘ du manager dont les outils s’appellent ‘vertus’. »

Le voyage que nous propose Denis Migeon nous conduit au détour de nombreuses questions passionnantes. Comment travailler en harmonie avec les autres? Comment conjuguer profit ou performance de l’entreprise et bonheur des salariés? Faut-il instaurer une démocratie d’entreprise? Comment fonctionnerait mon entreprise si tout le monde se comportait de manière dégradée avec autrui? Etc.

S’inspirant du Petit traité des grandes vertus de Comte-Sponville, l’auteur associe philosophie et management de manière simple et efficace. L’écoute, la justice, l’exemplarité, le courage, l’humilité, l’empathie, la simplicité, l’humour, la résilience et la confiance: chacun de ces signes de bienveillance fait l’objet d’un chapitre étayé par plusieurs réflexions et citations de philosophe, permettant ainsi le transfert sur les pratiques managériales.

« Il ne devrait pas y avoir opposition entre l’homme et le profit, il ne devrait y avoir qu’une quête de sens, nous dit encore Denis Migeon. Comment, finalement, vont être perçus mes produits ou mes services, par mes équipes, par mes clients, par autrui, s’ils ne sont que le fruit de la douleur? La financiarisation outrancière des entreprises au cours de ces dernières décennies a complètement fait voler en éclat cette dimension de la perception par autrui. Dans ce contexte dégradé, comment mon management peut-il continuer à avancer sans tomber dans une sorte de nostalgie résignée du passé, le fameux ‘c’était mieux avant’, d’obéissance servile à un process dénué de sens, ou d’attente d’une solution qui arriverait comme par magie? Beaucoup de questions, n’est-ce pas? » Ces quelque 140 pages ouvrent ainsi des questionnements, des étonnements et des pistes de dialogue inédits sur les modes de management dans l’entreprise.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages