< Retour au sommaire

60 questions étonnantes sur la beauté

Auteur:Gaëlle Bustin
Editeur:Editions Mardaga , 144 pages.
ISBN:978-2-8047-0316-5
Prix:€14,90
L’apparence, une affaire à laquelle le DRH doit s’intéresser? Assurément, à lire ces 60 questions étonnantes sur la beauté…

A la question « Une apparence flatteuse peut-elle aider à décrocher un job? »; vous seriez tenté(e) de répondre en fonction de votre expérience personnelle ou de l’observation de votre entourage. Seule une véritable recherche permet de répondre objectivement à cette question. Des chercheurs en psychologie étudient, de par le monde, des milliers de facettes de notre comportement. A partir de questions faussement anodines, voire légèrement provocantes, Gaëlle Bustin, docteure en psychologie et professeur de management à l’Université Pompeu Fabra (Barcelone), apporte sur le thème de l’apparence des éclairages basés sur études scientifiques récentes menées par des psychologues.

Alors, une apparence flatteuse aide-t-elle à décrocher un job? Même si bon nombre de recruteurs se targuent d’être impartiaux, la recherche montre qu’un bel homme est deux fois plus susceptible d’être rappelé par un employeur qu’un homme moins bien doté par la nature. Autrement dit, un « beau gosse » n’aurait besoin d’envoyer en moyenne que 5 CV avant de décrocher un entretien, alors qu’un candidat au physique moins flatteur devrait en envoyer plus de 10.

Par ailleurs, la simple présence d’une photo sur le CV augmentait de plus de 40% les chances d’un beau candidat de se voir proposer un entretien, alors qu’elle les diminuait de plus de 30% si ce dernier était moins beau. « Mais le plus surprenant est sans doute que la beauté n’a pas du tout le même effet du côté des femmes. En effet, qu’elles soient belles ou non, les filles avaient environ 25% de chances en moins de se voir accorder une entrevue lorsqu’elles joignaient une photo à leur CV. »

Autres questions abordées et traitant du monde professionnel: le talent des belles personnes est-il reconnu à sa juste valeur? Cela paie-t-il d’être « beau gosse »? Les jolies femmes font-elles paniquer les hommes? Beaux et belles n’ont-ils vraiment pas de cervelle? Le stress rend-il moche? L’ouvrage démonte quelques idées fausses et révèle de vraies surprises, sur le ton de l’humour, mais toujours avec la rigueur scientifique requise. Une belle démarche qui peut permettre de parler des discriminations sur le lieu de travail de façon décomplexée et hors de toute culpabilisation.

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages