< Retour au sommaire

Académie d’été des ressources humaines: Comment gérer vos forces de travail dans l’entreprise-réseau? (29 & 30 août 2017) 

Le CDI a longtemps été la forme « normale » de la relation de travail. Les choses étaient simples. Les « contours » de la force de travail bien déterminés. Aujourd’hui, c’est de moins en moins le cas… Il n’y a plus ni unité de contrats (tous en CDI… ou presque), ni unité de lieu (tous dans l'entreprise), ni unité de temps (tous aux 38 heures), ni unité d'action (tous dans un système hiérarchique). Vos effectifs sont à « géométries variables ». Ce qui implique des approches RH adaptées.

Les frontières de l’entreprise ne sont plus aussi claires que par le passé. Elles sont devenues fluctuantes, poreuses, à « géométries variables ». Certains en appellent à la fin du CDI. D’autres annoncent la mort à terme du salariat qui forge notre droit du travail, façonne le dialogue social et sous-tend tout le système de protection sociale.

Des effectifs à « géométries variables »? Désormais, une entreprise compte dans ses murs des travailleurs sous contrat à durée indéterminée; d’autres sous contrat à durée déterminée; des intérimaires; des indépendants qui y travaillent à temps plein - y compris au niveau du top management -, des indépendants qui y interviennent moins régulièrement; des consultants; des salariés d’autres structures prestataires de services ou d’un réseau de sous-traitants qui peuvent y travailler à temps plein ou plus occasionnellement… On voit également se développer des expériences de travailleurs partagés, par exemple via les groupements d’employeurs.

Plus encore: avec la digitalisation croissante de l’économie, le crowdsourcing permet aux entreprises d’utiliser la créativité, l'intelligence et le savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou un entrepreneur. Et ces personnes peuvent être basées n’importe où sur la planète. Le travail à la pige s’étend à des secteurs qui n’y étaient pas habitués. De plus en plus de personnes cumulent plusieurs emplois. Le statut d’indépendant complémentaire gagne en popularité. On parle maintenant de créer « l'intérim à durée indéterminée »…

D’autre part, le propre personnel de l’entreprise ne travaille plus non plus autant que par le passé dans ses murs: télétravail à domicile, travail décentralisé, travail mobile - avec des ‘working lounges’ qui s’ouvrent dans les gares, espaces de co-working… L'ubérisation de l'économie, la création des plateformes collaboratives, la montée des autoentrepreneurs encouragent le développement de formes d'emplois s'éloignant chaque jour un peu plus du cadre traditionnel. Des études font état qu’aux Etats-Unis, 43% de la main d’œuvre pourrait travailler sous statut d’indépendant d’ici 2020 (Intuit Forecast) ou qu’en France, les non-salariés ont progressé de 26% entre 2006 et 2011 (Insee). D’ici dix ans, certains s’attendent à voir une des 2.000 plus grandes entreprises du classement Forbes (Global 2000) ne plus avoir d’employés à temps plein du tout, à l’exception de son équipe dirigeante…

Quels sont les impacts de ces « nouvelles frontières » et, surtout, de leur porosité en matière de gestion des ressources humaines? Quels sont les enjeux pour les DRH?

Les questionnements 

  • Comment avoir une vision systémique de l’ensemble de sa force de travail? 
  • Comment gérer celle-ci en tenant compte de ses différentes spécificités, mais aussi en préservant une certaine équité? 
  • Comment adapter les processus et outils RH à ces nouvelles réalités? 
  • Comment former et accompagner les managers à la gestion d’équipes de plus en plus plurielles dans les statuts et les conditions de travail? 
  • Comment adapter le dialogue social interne à ces formes multiples de relation de travail? 
  • Comment appréhender les nouvelles formes de travail amenées par la digitalisation de l’économie, voire l’ubérisation du marché du travail? 
  • Quelle approche formaliser pour la gestion RH des indépendants et du personnel des sous-traitants ? Quelles interactions entre département RH et département des achats à ce sujet? 
  • Comment gérer les risques que comportent ces effectifs à géométries variables, que ce soit face aux recours juridiques ou face aux services de contrôle des lois sociales? 
  • Quelle distribution des tâches organiser entre le personnel « fixe » ou, du moins, ancré à plus ou moins long terme dans l’organisation et le personnel « temporaire », ancré à plus ou moins court terme dans l’entreprise en capitalisant au mieux sur les forces de chacun et en assurant le meilleur niveau d’engagement possible? 
  • Quel recours à l’analytique pour optimiser la gestion RH de l’entreprise en réseau? 

Le programme

MARDI 29 AOUT 2017

10.00 - Accueil des « Académiciens »
10.30 - Ouverture de l’Académie d’été - Introduction par le Président, André LECLERCQ

10.45 - François PICHAULT, professeur à HEC-ULg, directeur du LENTIC (Laboratoire d'Etudes sur les Nouvelles Formes de Travail, l'Innovation et le Changement) et titulaire d’un professorship Securex Towards new opportunities for organisations, people & employment intermediaries in a changing labour market: Les « nouvelles frontières  de l’entreprise » - Quels compromis innovants entre arrangements flexibles du travail et sécurisation des transitions professionnelles? Enseignements de la recherche  académique, y compris benchmark international

11.45 - Apéritif de bienvenue
12.00 Lunch

Vision et perspectives
13.30 - Perspectives socio-juridiques, par Fabienne RAEPSAET, avocate-counsel au sein du cabinet Claeys & Engels
14.00 - A la recherche de nouveaux équilibres entre flexibilisation et sécurisation du travail: échange d’idées et partage d’expériences (sous forme de panel)  

  • Sandrino GRACEFFA, directeur de SMart, une des plus importantes organisations coopératives de travailleurs en Europe, auteur du livre Refaire le monde… du travail. Une alternative à l’ubérisation de l’économie
  • François HURDEBISE, gestionnaire groupement d’employeurs JobArdent
  • Paul MARECHAL, fondateur de DiES, coopérative d’emploi
  • Isabelle LAVERGNE, HR Director chez Lampiris  

15.15 Pause

15.45 Débat

  • Paul WINDEY, président du Conseil national du travail (CNT) (à confirmer) 
  • Marie-Kristine VANBOCKESTAL, Administratrice générale du FOREM
  • Fabrice ENDERLIN, Chief HR Officer du groupe UCB 
  • Martin WILLEMS, secrétaire permanent CNE

17.00 Conclusions et présentation des ateliers
17.15 Fin des sessions - Temps libre
19.30 Apéritif, dîner et soirée de networking

MERCREDI 30 AOUT 2017

09.00 - Keynote Session: Denis PENNEL, Managing Director de la World Employment Confederation: La
« révolution individualiste du travail » - Nouvelles réalités, enjeux et positionnement des responsables RH et des intermédiaires de l’emploi 

10.00 Synthèse des principaux enseignements par François PICHAULT
10.15 Pause

10.30 Ateliers participatifs « BOITE A OUTILS & RECOMMANDATIONS »

3 ateliers en parallèle - chaque atelier est animé par un tandem DRH - expert technique

  1. Quelles propositions pour simplifier et/ou réinventer le droit du travail pour coller aux nouvelles réalités de terrain? 
  2. Comment les DRH vont-ils pouvoir se positionner face aux nouvelles intermédiations sur le marché du travail? Comment adapter leurs rôles et en endosser de nouveaux pour continuer à apporter une valeur ajoutée? 
  3. Quelles rénovation et/ou nouvelles formes de la concertation sociale (fédérale/sectorielle) et du dialogue social (interne à l’entreprise) pour répondre aux enjeux d’une gestion des ressources humaines aux statuts diversifiés et de la généralisation des parcours atypiques

12.30 Lunch

13.45 Partage des enseignements des ateliers et débat

15.00 Guest Speaker (à confirmer)

16.00 Conclusions et fin des travaux

Que voulons-nous atteindre?

L’ambition de cette nouvelle Académie d’été sera fidèle à la dynamique initiée au cours des deux premières éditions sur le thème de l’allongement des vies professionnelles et de la gestion durable des carrières. Elle sera triple:

  1. offrir aux responsables RH un espace de réflexion et de partage avec leurs pairs, mais aussi les mettre en présence avec des universitaires, des intellectuels, des chercheurs et des experts de la problématique, à l’occasion de sessions de conférences, de débats et de travaux en ateliers; 
  2. développer et enrichir la « boîte à outils » des responsables RH pour leur permettre d’adresser les enjeux multiples identifiés autour de la thématique étudiée,
  3. dégager de nouvelles orientations et recommandations pouvant guider le monde politique, réglementaire et les acteurs sociaux dans leurs propres initiatives, afin de: 
  • simplifier et optimiser le droit du travail et développer un cadre réglementaire qui soit plus adapté à ces nouvelles réalités qui vivent déjà dans les entreprises; 
  • identifier de nouvelles pistes permettant d’allier flexibilité et sécurisation des parcours professionnels (par exemple en facilitant le partage de travailleurs entre entreprises ); 
  • suggérer de nouvelles intermédiations sur le marché du travail; 
  • élaborer des réponses pour faire face aux risques de dumping social.

Cette troisième édition visera à continuer à alimenter la réflexion en continu et à conforter le positionnement du Collectif des responsables RH participants comme un véritable « think tank », en inscrivant ses travaux dans la durée, ce qui représente une « Unique Value Proposition » en comparaison à d’autres congrès RH. L’Académie d’été, conçue sur le modèle des « universités d’été » et dans la droite ligne de la traditionnelle « Conférence de novembre HR Square » organisée depuis 14 ans par nos collègues néerlandophones, allie de façon unique un contenu substantiel et un travail intensif à des contacts personnels de grande qualité. 

Groupe cible

La première Académie d’été a réuni près de 60 responsables et professionnels des ressources humaines. Lors de la deuxième édition, ils étaient près de 70, avec des taux de satisfaction particulièrement importants, à tous les niveaux. Capitalisant sur ces premiers succès, l’ambition est d’élargir encore l’audience, tout en garantissant au moins 80% de participants du groupe cible, à savoir des directeurs RH, managers RH, responsables des relations humaines et dirigeants d’entreprise (aussi bien issus du secteur privé que du public), représentants des pouvoirs publics, des organisations patronales et des syndicats. L’accès à l’Académie n’est pas autorisé aux personnes qui n’appartiennent pas au groupe cible ou qui ne font pas partie du contingent des partenaires.

TARIFS

  • 750 € par personne HTVA pour les membres du réseau HR Square. Les membres de l’ADP Bruxelles-Brabant, de l’ADP Hainaut et de HR Public bénéficient du même tarif que les membres HR Square (offre non cumulable).
  • 950 € par personne HTVA pour les non membres du réseau HR Square, ce qui inclut une offre 'découverte HR Square', comprenant une adhésion au réseau de 4 mois, du 1er septembre au 31 décembre 2017.

Ces tarifs incluent l’inscription, la participation aux séances plénières et aux ateliers, la nuitée dans une chambre individuelle, le petit-déjeuner, les lunchs et le dîner festif.
L’annulation n’est pas autorisée, mais un remplacement est toujours possible.

Pour devenir membre (individuel ou corporate) du réseau HR Square et bénéficier immédiatement de la réduction accordée aux membres, veuillez contacter Nathalie Dierickx (0474/97 07 43 - nathalie.dierickx@hrsquare.be).

Partenaires


Inscrivez-vous



Coordonnées de facturation

Sur le même sujet


< Retour au sommaire

Vous cherchez, vous trouvez!

HR Square | Revue, Infolettre, Réseau, Site web, Séminaires,...

Devenez membre maintenant!
Bénéficiez des avantages